«

»

Août 03

Chez KTM, on pensait être « bien plus loin » à ce stade de la saison

Pol  Espargaro-KTM 44Le défi qui se présente face aux motos orange est immense

Mike Leitner, le patron de l’équipe KTM en MotoGP, se dit entièrement satisfait de la première partie de saison du projet de la marque autrichienne dans la catégorie reine.

Pour l’ancien pilote, qui après avoir raccroché le casque a accompagné Dani Pedrosa dans son parcours jusqu’en catégorie reine, le défi qui se présente face aux motos orange est immense, au même titre que les premiers pas de la marque jusqu’ici dans le championnat.

Alors que la seconde partie de la saison est sur le point de débuter à l’occasion du Grand Prix de République Tchèque, Pol Espargaró et Bradley Smith occupent les 20e et 21e positions au général, totalisant respectivement 14 et huit points.

« Sur le sec, nous sommes à environ 1,2 seconde des plus rapides, que ce soit en qualifications ou en course. Honnêtement, si on prend en compte le fait que nous avons débarqué en MotoGP sans la moindre expérience, je pense que nous pouvons être très satisfaits de ce que nous accompli », explique Leitner au moment de faire le point avec Motorsport.com sur le début de saison de l’équipe autrichienne.

 

Encore du chemin à parcourir

« Nous ne disposons d’aucune donnée [des années antérieures] pour référence. Je pense donc que tout le travail que nous avons abattu jusqu’ici est très important. Nous nous sommes rendus sur des circuits où nous disposions à peine de quelques informations. Compte tenu de cela je suis très impressionné par ce que nous avons fait. Je pensais qu’à ce stade nous serions beaucoup plus loin, à environ deux secondes des plus rapides », poursuit le technicien, conscient du long chemin que la RC16 doit encore parcourir pour atteindre le niveau des toutes-puissantes Yamaha, Honda et Ducati.

Évaluer le niveau de KTM n’est pas chose aisée, et encore moins si on prend comme référence les déclarations du directeur exécutif de la marque, Stefan Pierer l’an dernier, lorsque celui-ci avait commencé à révéler quelques détails du projet.

Pierer insiste en effet sur le fait que la seule intention de la marque est d’atteindre les sommets, un état d’esprit qui fait partie de son ADN, alors que le passif du constructeur autrichien dans d’autres disciplines (en raids et en Supercross notamment) tend à faire penser que tôt ou tard il en sera de même en MotoGP.

Du point de vue du patron de l’équipe, Leitner considère que Pierer montre la bonne direction, car l’ambition constitue un facteur indispensable lorsqu’on s’engage en MotoGP. Celui-ci souligne également que le responsable de la marque est dans une position unique.

« Pour toutes les marques qui courent ici, l’objectif est de gagner. La différence entre notre chef et les autres, c’est que lui est propriétaire. Pour cette raison, nous savons que ça ne se passe pas comme cela chez Honda ou Yamaha, où il y a une direction qui prend les décisions. En ce qui le concerne, KTM c’est son argent, il dit et exige par conséquent ce qu’il veut car il a le pouvoir de le faire », argumente Leitner, qui met par ailleurs en exergue le bon traitement que réserve de façon permanente le manitou.

« Jusqu’ici, Pierer ne nous a pas mis la moindre pression. Il est conscient du caractère gigantesque du projet. Il veut gagner, mais il a conscience que ce n’est pas facile. De toutes les manières, personne ne pensait au début que nous pourrions nous en sortir en Supercross, mais nous avons démontré que cela était possible. Nous ne voyons donc pas pourquoi il n’en serait pas de même en MotoGP », conclut Leitner.

 

Share