«

»

Juil 31

F1 Vettel et Räikkönen confirmés par Ferrari à Monza ?

Ferrari 1-2 en Hongrie -photo WR12- Nextgen-Auto.com Marchionne semble indiquer que l’on retrouvera de nouveau un duo Vettel/Räikkönen à Maranello en 2018.

L’officialisation des pilotes Ferrari pour l’avenir est toujours l’un des événements les plus attendus de l’année, et Sergio Marchionne semble indiquer que l’on retrouvera de nouveau un duo Vettel/Räikkönen à Maranello en 2018.

C’est loin d’être une surprise en ce qui concerne le quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, même si son contrat expire à la fin de l’année.

En revanche, comme tous les ans depuis 2014, l’avenir de Kimi Räikkönen au sein de la Scuderia est remis en question, le Finlandais n’ayant jamais battu son partenaire sur l’ensemble d’une saison depuis son retour chez les rouges – il a marqué 507 points en trois saisons et demie contre 853 pour ses coéquipiers, soit 59%. D’autant que le président de Ferrari, Sergio Marchionne, l’a récemment accusé d’être un peu « traînard » !

Marchionne a-t-il changé d’avis ? C’est ce que ses dernières déclarations semblent laisser entendre. « Je pense avoir ouvertement montré que si Sebastian souhaite rester, il est plus que bienvenu », affirme l’Italien. « Dans le cas de Kimi, nous sommes sûrs… nous savons qu’il veut rester. »

Lorsqu’il lui est demandé quelles sont les chances de Räikkönen d’obtenir un nouveau contrat, Marchionne répond : « Sûrement plus de 50%. Nous verrons… »

Marchionne laisse également entendre que Ferrari devrait confirmer son duo au Grand Prix d’Italie à Monza, comme le veut la tradition. « C’est ce que j’ai entendu », commente-t-il. « J’ai entendu que Maurizio [Arrivabene] allait faire ça. Je n’ai pas de timing prévu, c’est suffisamment tôt. C’est la 11e course sur 20, donc il nous reste beaucoup de courses à faire. »

La rumeur Hamilton

Certaines rumeurs affirmaient que la Scuderia pourrait viser le recrutement de Lewis Hamilton pour le long terme, son contrat avec Mercedes s’achevant fin 2018, mais Marchionne ne démontre pas un grand enthousiasme à cette idée.

« Finir sa carrière avec Ferrari serait un privilège, mais jusqu’à présent, nous ne sommes pas allés très loin avec Lewis », révèle-t-il. « Je ne parlerai pas de l’avenir. Nous avons deux très bons pilotes chez nous, et nous ne voulons pas parler d’alternatives. »

Propos recueillis par Franco Nugne

Par: Benjamin Vinel, Journaliste

https://fr.motorsport.com – Photo: Ferrari 1-2 en Hongrie -photo WR12- Nextgen-Auto.com

Share