«

»

Juil 25

Mercedes s’engagera en Formule e mais délaissera le DTM

Reine de la F1 depuis l’avènement de l’ère des Power Units V6 turbo / hybrides en 2014

2017-01-19_0186Mercedes a confirmé son engagement en Formule e à compter de 2019-2020, mais quittera en revanche le DTM à la fin 2018.

Mercedes, en plus de la discipline reine du sport automobile, tournera également son avenir vers la Formule e à compter de 2019-2020, sixième saison du championnat mettant en scène les monoplaces 100 % électriques.

La marque allemande suit ainsi l’exemple de ses consoeurs BMW et Audi, qui seront également officiellement engagées dès l’an prochain. « Mercedes-Benz commercialisera de futurs véhicules électriques en utilisant le label EQ, commente le Dr Jens Thiemer, vice-président marketing de Mercedes-Benz.

La Formule e est une étape importante pour démontrer la performance de nos véhicules électriques, ainsi que pour offrir plus d’émotion avec notre marque EQ à travers le sport automobile et le marketing. »

« Dans le sport automobile comme dans tous les autres domaines, nous voulons être la référence dans le segment premium et explorer de nouveaux projets innovants, explique pour sa part Toto Wolff, patron de Mercedes-Benz Motorsport.

La combinaison de la Formule 1 et de la Formule e propose cela. La Formule e est comme une start-up passionnante : elle offre un nouveau format, combinant la course avec un format spécifique, afin de promouvoir les technologies actuelles et futures.

L’électrification arrive dans le monde de la voiture de série et la Formule e offre aux constructeurs une plate-forme intéressante pour amener cette technologie à un nouveau public.

Elle le réalise avec un tout nouveau type de course, différent de toute autre série. Je suis ravi que nous puissions repousser notre entrée d’un an à la saison 2019/20. Cela nous donne le temps de bien comprendre la série et de préparer notre entrée de la bonne manière. »

La fin d’une époque

L’annonce de l’arrivée de Mercedes en Formule e coïncide en revanche avec l’annonce de la fin du programme DTM à la fin 2018. Pilier du championnat depuis ses débuts, avec un engagement ininterrompu depuis 2000 et le renouveau de la série, la firme à l’étoile a accumulé dix titres Pilotes, treize Equipes et six au championnat Constructeurs, ainsi que 183 victoires, le départ de la marque sonne comme un coup dur pour la série où sont engagées Audi et BMW.

« Nos années en DTM seront toujours considérées comme un chapitre majeur dans l’histoire du sport automobile de Mercedes, explique Toto Wolff. Je tiens à remercier tous les membres de l’équipe dont le travail fantastique a contribué à faire de Mercedes-Benz le constructeur le plus victorieux en DTM pendant cette période.

Si le départ est difficile pour nous tous, nous allons tout faire pendant cette saison et la suivante pour nous assurer de gagner autant de titres que possible. Nous le devons à nos fans et à nous-mêmes. »

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel

Share