«

»

Juin 25

Ricciardo remporte une course un peu folle à Bakou

On ne s’est pas ennuyé aujourd’hui

2017-06-11_4285 C’est sous une température ambiante de 28° que le départ du Grand Prix d’Azerbaïdjan, huitième manche du championnat 2017 de F1, est donné.

Les Mercedes sont sur la première ligne, les Ferrari sur la deuxième et les Red Bull sur la troisième. Comme souvent, le départ sera un moment crucial de cette course.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait, mais derrière, Bottas et Raikkonen s’accrochent. Bottas doit repasser par son stand avec un pneu crevé et il remonte en piste en dernière position avec un tour de retard.

Le top 12 au premier passage : Hamilton, Vettel, Perez, Verstappen, Raikkonen (avec quelques éléments qui manquent sur sa voiture), Massa, Ocon, Stroll, Ricciardo, Hulkenberg, Magnussen et Kvyat.

En tête de la course, Lewis Hamilton s’envole tout seul. Il compte 2″6 d’avance sur Sebastian Vettel au 5e tour alors que Perez compte deux secondes de retard en plus.

Ricciardo et Vandoorne changent leurs pneus au 6e tour. Quelques instants plus tard, Jolyon Palmer rentre pour abandonner. Le cauchemar se poursuit pour lui. Daniil Kvyat abandonne lui aussi quelques instants plus tard.

Pendant ce temps, Max Verstappen s’attaque à la troisième place de Sergio Perez avant d’avoir de gros soucis avec son moteur.

La voiture de sécurité entre en action au 12e tour pour enlever la voiture de Kvyat qui était restée sur la piste.

Hamilton, Vettel, Raikkonen, Perez, Massa, Ocon et d’autres rentrent pour changer de pneus. Quant à Verstappen, il rentre aussi, mais pour abandonner.

La course est relancée au 17e tour après une intervention des commissaires extrêmement lente, mais nous l’avions déjà vu hier en qualification. Les pilotes sont plusieurs à se demander pour quelle raison l’interruption de la course est aussi longue. Ils se plaignent aussi de la lenteur de la voiture de sécurité. Tout est lent ici…

Hamilton conserve sa première position à la relance de la course, mais la voiture de sécurité remonte immédiatement en piste, probablement pour enlever quelques débris sur la piste. Les voitures doivent passer par la voie des stands pour laisser les commissaires travailler sur la ligne droite. Mais des débris, il y en a vraiment partout…

Les uns après les autres, les pilotes demandent pour quelle raison ils roulent depuis si longtemps derrière la voiture de sécurité. Hamilton demande même s’il y a eu un accident qu’il ne peut pas voir. On lui répond que non et il demande alors pourquoi ce n’est pas une voiture de sécurité virtuelle qui est mise en place par la direction de course, car celle qui est devant Hamilton et ses camarades est vraiment très lente.

Derrière la voiture de sécurité, Hamilton freine brusquement et Vettel le touche. L’Allemand se porte à sa hauteur pour lui montrer ce qu’il en pense. Il lui met même un coup de roue au passage, ce que les commissaires sportifs ne vont pas du tout apprécier.

La course est relancée au 19e tour mais il y a plusieurs petits accrochages et il y a plus de débris sur la piste qu’avant l’interruption ! Perez et Ocon s’accrochent et seul Ocon pourra poursuivre sa course après un passage par les stands.

Quant à Raikkonen, il a roulé sur des débris et après avoir crevé, il a arraché son fond plat et un tas d’autres éléments en essayant de rejoindre son stand.

Les commissaires vont et viennent sur le circuit sans que l’on arrive à comprendre leur stratégie, car des débris, il y en a des centaines sur la piste ! Fernando Alonso demande que l’on sorte le drapeau rouge et c’est ce que fait la direction de course.

Cette interruption de la course a permis à Force India de reconstruire la voiture de Perez alors que chez Ferrari, on a fait la même chose sur la monoplace de Raikkonen. Ils vont donc reprendre la course, comme les autres.

La course est relancée au 23e tour et derrière la voiture de sécurité alors que Lewis Hamilton a dit que c’était trop dangereux, car cette voiture est vraiment trop lente et ça fait refroidir les pneus et les freins.

La course est relancée et on sent que Vettel est très chaud derrière Hamilton, mais il ne parvient pas à le dépasser. Quant à Daniel Ricciardo, on ne sait pas d’où il vient, mais il dépasse plusieurs voitures au freinage du premier virage et il se retrouve en troisième position !

Nico Hulkenberg abandonne immédiatement avec sa roue avant gauche en crabe (contact avec le mur). Felipe Massa n’a pas plus de chance puisque lui aussi doit rentrer avec un amortisseur cassé et c’est l’abandon pour lui.

Le top 10 au 27e tour : Hamilton, Vettel, Ricciardo, Stroll, Magnussen, Alonso, Sainz, Ocon, Bottas et Grosjean.

Quant à la FIA, elle se demande maintenant s’il fallait bien autoriser Kimi Raikkonen et Sergio Perez à reprendre la course…

Lewis Hamilton a de gros problèmes avec la protection qui se trouvent à la gauche de son casque. Celle-ci risquent de s’envoler et Lewis doit la retenir avec sa main en ligne droite. Chez Mercedes, on lui demande d’essayer de remettre cette protection en place, mais comme on peut l’imaginer, ce n’est pas facile pour le pilote britannique.

Mercedes demande finalement à Lewis Hamilton de rentrer, mais il ne perd pas beaucoup de temps, d’autant plus que la direction de course impose un stop and go de 10 secondes à Vettel.

Lewis Hamilton remonte en piste à la 8e place, Vettel rentre purger sa pénalité et reprend la course devant son nouveau meilleur ami.

Après une très intense réflexion, la FIA a décidé que Force India et Ferrari n’avaient pas le droit de réparer les voitures de Perez et Raikkonen. Va-t-on logiquement vers une mise hors course de ces deux voitures ? Non, ils ont droit à un passage au ralenti par les stands. On aura tout vu aujourd’hui.

C’est donc Daniel Ricciardo qui est en tête de la course devant Stroll et Magnussen, un classement que l’on aurait pu espérer seulement sous la neige, mais il ne neige pas à Bakou, c’est certain. Magnussen va ensuite baisser très fortement son rythme et c’est Esteban Ocon qui prend la 3e place derrière Stroll.

Derrière les hommes de tête, c’est maintenant Hamilton qui est derrière Vettel et qui essaye de lui mettre une pression maximale.

Valtteri Bottas attaque Ocon et le dépasse. Le Finlandais de chez Mercedes va maintenant s’attaquer à la deuxième position de Stroll. Il reste 11 tours à boucler avant le drapeau à damier.

Quelques instants plus tard, Perez rentre pour abandonner avec un baquet cassé.

En tête de la course, Daniel Ricciardo file vers la victoire, car sans souci technique sur la Red Bull, personne ne pourra pas revenir sur lui. Quant à Stroll, sa deuxième place ne tient qu’à un fil, mais il a encore 8 secondes d’avance sur Bottas à 6 tours de l’arrivée.

C’est donc Daniel Ricciardo qui signe la victoire, la première pour lui cette saison. Bien sûr, il y a eu de la casse devant lui, mais rien que son dépassement dans le premier virage après la relance de la course valait bien une victoire.

Dernier coup de théâtre dans cette course qui n’en a pas manqué lorsque Valtteri Bottas prend la deuxième place à Strioll sous le drapeau à damier. Incroyable !

Lance Stroll prend toutefois la troisième place, ce qui démontre que cette course n’était pas habituelle. Là aussi c’est une belle récompense pour ce jeune canadien qui a tout simplement fait une course parfaite.

Suivent pour les points : Vettel, Hamilton, Ocon, Magnussen, Sainz, Alonso et Wehrlein.

résultat:
.

Pos. Pilote Equipe Ecart Arrêts
01 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 51 laps – 2h03m55.570s 4
02 Valtteri Bottas Mercedes AMG +3.904 4
03 Lance Stroll Williams Mercedes +4.009 3
04 Sebastian Vettel Ferrari +5.976 4
05 Lewis Hamilton Mercedes AMG +6.188 4
06 Esteban Ocon Force India Mercedes +30.298 4
07 Kevin Magnussen Haas Ferrari +41.753 3
08 Carlos Sainz Toro Rosso Renault +49.400 3
09 Fernando Alonso McLaren Honda +59.551 3
10 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari +89.093 5
11 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +91.794 3
12 Stoffel Vandoorne McLaren Honda +92.160 4
13 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 5
14 Kimi Raikkonen Ferrari DNF 5
15 Sergio Perez Force India Mercedes DNF 5
16 Felipe Massa Williams Mercedes DNF 4
17 Nico Hulkenberg Renault F1 DNF 3
18 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer DNF 1
19 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault DNF 0
20 Jolyon Palmer Renault F1 DNF 1

 

source: nextgen-auto.com

Share