«

»

Juin 18

Honda estime que frustration n’est pas synonyme de divorce

Le motoriste partage la frustration de McLaren

06 - McLaren Honda Formula 1 Team Le futur entre McLaren et Honda s’est grandement assombri ces derniers mois avec les performances et la fiabilité catastrophiques du bloc japonais.

Si la relation est désormais emplie de frustration et de rancœur, le directeur de Honda assure que ces ressentiments ne veulent pas dire que le divorce est proche, bien que Zak Brown ait clairement exprimé le fait que McLaren étudie d’autres pistes.

« Je ne pense pas que les choses aient changé depuis les essais hivernaux » lance Yusuke Hasegawa. « Ils sont toujours frustrés et nous le sommes aussi. Les commentaires de Zak sont tout à fait compréhensibles. Nous sommes frustrés et nous sommes déçus ».

« Des résultats aideraient à remonter le moral des troupes mais même dans cette difficile situation, nous restons soudés, même si c’est parfois difficile de l’être. Nous sommes frustrés mais cela ne veut pas dire qu’ils veulent un divorce ou une fin de contrat. La frustration ressentie lors des courses et la décision au sujet de notre relation sont deux problèmes distincts ».

Brown reconnaît qu’en dépit de résultats catastrophiques, il est heureux de la philosophie choisie par le comité exécutif de Honda pour aborder le problème épineux du manque de résultats en Formule 1.

« Nous leur parlons sans arrêt » explique Brown. « Au quotidien, leur vision est logique avec celle exprimée par Hasegawa-san, ils ne fuient pas le problème et ne le nient pas non plus. Ils mettent encore plus de ressources pour le résoudre et ils font tout ce qu’ils peuvent. Ils comprennent notre situation et grâce à l’approche raisonnée de tout le monde, nous essayons de passer outre ces problèmes, mais je pense qu’ils sont autant frustrés que nous ».

« Nous voulons maintenant voir notre équipe fonctionner. Lors des essais nous étions très frustrés et très déçus, mais ils ont établi un plan pour nous.

Malheureusement, certaines choses ont été faites et n’ont pas marché, d’autres ont été faites et ont fonctionné et certaines autres n’ont pas encore été faites.

Nous devons maintenant voir la réalisation de leurs attentes sur ce qu’ils peuvent nous donner au niveau du moteur dans les prochains mois » conclut-il, rappelant au passage l’ultimatum lancé au motoriste.

source: nextgen-auto.com

Share