«

»

Juin 12

Boullier : Pour la première fois cette saison, nous avons osé espérer

La déception est immense chez McLaren

2015-06-06_0578 Si McLaren est habituée aux désillusions depuis trois saisons, celle vécue ce dimanche à Montréal est très certainement la pire de toutes.

 

Album photo Flagworld

 

Après six courses sans marquer de points, Alonso était bien parti pour décrocher la dixième place quand, à deux tours de l’arrivée, le moteur Honda a lâché, privant l’Espagnol d’un point mérité.

« Pour la première fois cette saison, alors que nous étions dixièmes à quelques encablures de l’arrivée, nous avons osé espérer » lance Eric Boullier.

« Certes, ce que nous espérions n’était pas énorme, un simple point au championnat pour Fernando, qui avait piloté magnifiquement tout au long de l’après-midi, comme il a piloté d’ailleurs chaque après-midi de course depuis deux ans et demi. Après tant de labeur et de désillusions, ce simple point aurait eu un goût de victoire ».

« Mais c’est alors qu’est venue une nouvelle casse mécanique qui nous a fendu le cœur. C’est difficile de trouver les mots justes pour exprimer notre déception, notre frustration et oui, notre tristesse. Alors je ne dirai qu’une chose : C’est simplement et absolument mauvais ».

Du côté de chez Honda, on plaide la déception sans pour autant nier la responsabilité dans ce nouveau fiasco, ni l’importance qu’aurait eu un simple point au championnat.

« C’est particulièrement décevant car Fernando était en route pour marquer notre premier point de la saison » regrette Yusuke Hasegawa. « Ce n’est pas un but en soi de marquer un point de temps en temps mais ça aurait représenté un pas en avant et une récompense pour toute l’équipe qui travaille très dur ».

« Après avoir évité les incidents du premier tour, Fernando a bien géré sa course et a tourné à un rythme régulier. L’équipe a aussi appliqué une bonne stratégie qui lui a permis de rester devant ses rivaux. Malheureusement, son moteur a perdu de l’huile à deux tours de l’arrivée et nous devrons l’emmener à Sakura pour savoir ce qu’il en est précisément ».

« Stoffel a pris un bon départ mais a tout perdu durant les périodes de neutralisation. En dépit ce cela, il a fait un pas dans la bonne direction et c’est positif qu’il ait terminé la course ».

Hasegawa juge enfin le niveau de McLaren et de Honda face à la concurrence : « Il y a encore un écart entre nous et nos compétiteurs et nous devons continuer à améliorer notre fiabilité. Nous ne pouvons pas rester dans la position qu’est la nôtre actuellement et nous continuerons notre développement acharné afin de réduire cet écart ».

source:  nextgen-auto.com

Share