«

»

Mai 03

Sébastien Ogier se contente « de points importants » au championnat

Ogier n’a pas réussi à monter sur le podium pour la première fois de l’année en Argentine

Sébastien Ogier - photo DPPI - B.Beaudin Après une épreuve où sa Ford Fiesta WRC n’a pas totalement répondu à ses attentes.

Si la Ford Fiesta WRC de Elfyn Evans a joué la victoire jusqu’au bout face à la Hyundai i20 de Thierry Neuville, Sébastien Ogier n’a pas pu se mêler à la régulière à la lutte aux avant-postes en Argentine.

Malgré une étape d’ouverture conclue en quatrième position, à six secondes seulement de Neuville, le quadruple champion du monde n’a pu suivre le rythme imposé par le tandem Neuville – Evans.

« Nous avions des raisons d’être optimiste pour la suite, et pourtant nos espoirs ne se sont pas traduits en résultats, car pas mal de petites difficultés nous ont ralentis jusqu’à la fin du week-end commente Ogier.

Les performances n’étaient pas celles que l’on espérait. C’était lié au fait que la voiture avait trop de patinage et cela a engendré un manque de traction, un manque de performance et l’usure prématurée des pneus, et ce alors que leur économie a toujours été notre force. »

Le championnat comme priorité

Toujours leader du championnat avec 102 points, le pilote M-Sport conserve une avance certaine sur Jari-Matti Latvala (Toyota), crédité de 86 points, mais a vu Thierry Neuville confirmer ses bonnes prestations du Rallye Monte-Carlo et de la Suède.

Avec deux succès en deux rallyes en Corse et en Argentine, le Belge se place en menace plus que sérieuse pour le tenant du titre, qui met en avant le bilan comptable de son Rallye d’Argentine, plus que sa performance pure.

« Il va falloir continuer à travailler, analyser les données de ce week-end et tenter de trouver une solution lors de nos prochains tests, souligne Ogier.

En attendant, et au vu des difficultés que l’on a rencontrées, on peut se satisfaire de marquer malgré tout des points importants dans l’optique du championnat, car même si Thierry s’est rapproché, notre avance a augmenté sur notre plus proche poursuivant, Jari-Matti. »

Sébastien Ogier n’a toujours pas réussi à s’imposer en Argentine, après avoir décroché à trois reprises la place de dauphin en 2013, 2014 et 2016.

Découvrez le compte-rendu complet et l’analyse du Rallye d’Argentine, réalisés par notre envoyé spécial à Villa Carlos Paz, dans le n°2112 d’AUTOhebdo, disponible dè ce soir en version numérique, et dès ce jeudi en kiosques.

source: Autohebdo- Pierre Tassel

Share