«

»

Avr 21

Simon Pagenaud : « Tout va bien se passer pour Alonso »

Pagenaud n’a aucune inquiétude sur les capacités de Fernando Alonso à être performant à Indy 500

Simon Pagenaud - photo © IndyCar Series - John Cote Plusieurs pilotes engagés en IndyCar, dont Simon Pagenaud, ont donné leur avis sur la présence de Fernando Alonso pour les 500 miles d’Indianapolis en mai.

L’annonce de l’engagement de Fernando Alonso aux prochains 500 miles d’Indianapolis avec McLaren, Andretti et Honda, a fait grand bruit. Le double champion du monde espagnol découvrira un nouvel univers sur la mythique épreuve américaine, avec notamment l’aspect pilotage sur ovale comme principal challenge.

La présence du pilote McLaren semble faire l’unanimité parmi les pilotes du championnat IndyCar. « C’est excitant, et une très bonne chose pour l’IndyCar et pour le sport automobile en général, commente Scott Dixon, pensionnaire du Chip Ganassi Racing.

Nous avons quelques pilotes qui sont passés de la Nascar à l’IndyCar ou l’inverse, mais cela fait pas mal de temps qu’il n’y a eu personne de la F1, et spécialement sur ce week-end avec Indy 500 et le Grand Prix de Monaco. Nous avons été un peu surpris, mais nous sommes excités d’avoir quelqu’un du calibre d’Alonso avec tout son bagage de course. »

L’ancien vainqueur des 500 miles estime en outre que l’Espagnol devrait s’habituer relativement facilement sur le plan du pilotage pur. « Quand vous venez d’une autre série, il est important de poser toutes les questions possibles. Il y a beaucoup de choses à intégrer pour arriver à être dans le rythme.

Mais nous savons que Fernando Alonso est un pilote accompli, l’un des meilleurs de tous les temps. Sur les aspects du pilotage, je suis sûr que tout ira bien. »

« C’est une nouvelle fantastique, ajoute Simon Pagenaud (Team Penske – Chevrolet). Je suis impatient de courir contre lui, Fernando est l’un des meilleurs pilotes dans l’histoire. Le fait que McLaren revienne est aussi une super-nouvelle pour l’IndyCar. Il va y avoir beaucoup d’attention. Tout va bien se passer pour lui. Il va rapidement être dans le rythme, et il aura de bons coéquipiers chez Andretti. »

Le champion en titre de la discipline rappelle par ailleurs, les principaux points que devra bien appréhender le pilote McLaren pour tenter de se montrer à son avantage sur l’ovale de l’Indiana.

« C’est quelque chose de très différent, notamment les sensations avec la voiture sur un circuit routier. Il faut s’habituer à la vitesse, et nous sommes sur le fil en permanence. Il faut aussi gérer le trafic, car nous roulons très proches en IndyCar. Gérer sa position sur la piste, la course dans ses premiers tours pour arriver à la fin, c’est un peu un jeu d’échecs. »

Des roulages conséquents

Auteur de la pole position l’an passé pour Indy 500, James Hinchcliffe, pilote du SPM – Honda, estime par ailleurs que le programme de la mythique épreuve outre-Atlantique devrait aider Fernando Alonso à se familiariser avec les spécificités des courses sur super-speedways

« Le challenge des ovales est l’un des plus difficiles. Mais, à un moment, chaque pilote a dû débuter sur un ovale, commente le Canadien. Fernando est l’un des pilotes les plus talentueux au monde actuellement. Je suis très excité de le voir au volant, de connaître ses sensations sur les ovales, et ce qu’il pense de l’IndyCar en général.

Ce ne sera pas simple, mais c’est l’une des meilleures courses pour le faire : il aura toute la semaine des essais, des essais avant le programme des rookies. »

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel