«

»

Avr 20

Vincent Abril : «rouler aux USA est une suite logique dans notre projet à long terme avec Bentley»

Après un retour remarqué sur le podium des Blancpain GT Series Sprint Cup à Misano le 2 avril dernier

Vincent Abril - photo © Bentley Motors Vincent Abril vient d’être officialisé par Bentley Motorsport pour représenter le constructeur britannique cette année dans le peloton des Pirelli World Challenge SprintX aux USA.

Annoncé pour l’occasion avec Adderly Fong au volant de la Continental GT3 #88, le jeune pilote promu revient avec nous sur ses objectifs sportifs outre-Atlantique, mais aussi sur cette relation avec Bentley qui s’installe maintenant sur le long terme.

Bentley Continental GT3 #88

Vincent, vous en rêviez depuis votre enfance de partir rouler sur ces circuits américains mythiques?

«Absolument, ce côté «show à l’américaine» autour des courses automobiles là-bas m’a toujours fasciné, et leurs circuits à l’ancienne sont typiquement le type de tracé que j’adore. Je me revois encore vibrer devant ma TV lors de la victoire d’Olivier (Panis, manager de Vincent Abril, NDLR) aux 12 Heures de Sebring, et rêver de traverser l’Atlantique pour courir là-bas à mon tour.

Maintenant que je connais bien la Continental GT3, j’ai hâte de la faire évoluer dans un nouvel environnement et de travailler avec une nouvelle équipe. Bentley Team Absolute est une équipe connue et très réputée des paddocks Américains et asiatiques, je sais que cette expérience sera très enrichissante pour moi. Avec une telle équipe, l’objectif est clairement de gagner.

Je n’ai pas encore vu le line-up complet des Pirelli World Challenge mais je sais déjà que notre package sera bon, j’ai hâte de partager le volant avec Adderly Fong qui m’a plusieurs fois impressionné par ses performances, et qui est un pilote très complet.

Nous devrons donc être constants sur les cinq courses des SprintX, et décrocher le plus de podiums possibles».

Vous qui parlez souvent du ‘process’ Bentley, quels sont les objectifs à moyen et long terme?

«Pour ma part, une opportunité comme celle de courir dans un championnat étranger avec Bentley Team Absolute est clairement la suite logique que j’attendais sur le moyen terme avec Bentley Motorsport.

J’ai la chance d’avoir un programme exceptionnel en Europe avec toujours l’objectif de gagner les 24 Heures de Spa et de remporter un deuxième titre en Blancpain, et à cela viennent maintenant s’ajouter des expériences exceptionnelles comme les Pirelli World Sprint X aux USA, ou encore les 12 Heures de Bathurst en Australie que j’ai disputé en février dernier.

Maintenant que j’ai le calendrier que j’espérais depuis plusieurs années, à moi de le concrétiser avec le palmarès qui va avec».

Le package actuel semble encore performant après une deuxième place décrochée en Blancpain GT Series Sprint Cup à Misano. Aspirez-vous à une réussite similaire en Endurance Cup?

«A Misano, on a fait le maximum absolu, on ne pouvait clairement pas faire mieux face à nos adversaires. Mais chaque course est différente, et je sais que les performances se lisseront sur l’ensemble des courses de l’année.

Pour l’instant, nous sommes plutôt satisfaits du travail réalisé depuis le début d’année, on a «fait le job» même s’il y a toujours des petites choses à travailler, à améliorer. Malgré tout, l’équipe a été irréprochable à Misano, à nous maintenant d’aller chercher la dernière marche du podium!»

source : Vincent Abril presse

Share