«

»

Avr 20

David Gilliland Racing annonce son intention de modifier son calendrier

Suite à des rencontres « NON PROFESSIONNELLES » avec la direction du Championnat Pro All Stars

DGR logo

À la suite d’événements survenus samedi soir lors de la course Easter Bunny 150 de la série Pro All Stars au circuit Hickory Motor Speedway.

L’écurie David Gilliland Racing annonçait aujourd’hui qu’elle compte changer l’horaire de toutes ses équipes  afin d’éviter de participer dans un avenir immédiat à tout événement sanctionné par PASS.

Un comportement non professionnel de la part de certains membres de la direction de la course et du championnat a été invoqué comme principale raison de ce changement.

Raphael Lessard Camry 99
Les incidents en question impliquent le pilote de DGR, Raphaël Lessard, au volant du no 99, qui avait franchi la ligne d’arrivée en deuxième position samedi.

«Nous participons à des courses partout au pays et traitons avec différents officiels et autorités d’un océan à l’autre, explique Seth Smith, le chef de l’équipe de service de la Toyota no 99 de Raphaël Lessard. Jamais, de toute ma carrière en course automobile, je n’ai été traité de la façon dont je l’ai été samedi au Hickory Motor Speedway par le président et la haute direction de PASS.

Sur la piste, les décisions de la direction de la course, c’est une chose – parfois, elles tombent en notre faveur, parfois non. Mais d’avoir été ainsi désignés et traités avec un mépris flagrant de tout professionnalisme est quelque chose auquel notre équipe, nos commanditaires, nos pilotes et moi-même refusons d’être associés. »

Quatre incidents distincts ont contribué à la décision prise par DGR mardi. Premièrement, lors d’un cas de drapeau jaune en début de course, un pilote inexpérimenté et plus lent que les autres n’a pas su dégager la voie au no 99 et aux autres meneurs assez rapidement pour éviter un accident.

L’accrochage mineur a provoqué un tête-à-queue et la direction de la course, sous la gouverne du président du championnat Tom Mayberry, a imputé une amende de 500 $ à l’équipe no 99 pour « conduite quasi brusque », pénalité que l’équipe a volontiers acceptée avant de se réaligner pour une relance.

Peu de temps après, un accident est survenu lors d’une relance tandis que Lessard était à la fois en tête de peloton et faisait office de voiture de contrôle pour la relance du peloton. Étant donné que le peloton n’avait pas complété un tour avant que le drapeau jaune ne soit présenté, le règlement prescrit  que la grille de départ devait refléter le dernier tour de piste complété.

Alors que la voiture no 99 reprenait sa place de meneur devant un concurrent qui n’avait pas ralenti au même rythme que Lessard, la direction de la course lui a encore infligé une amende de 500 $, cette fois-ci pour être passé outre le drapeau jaune.

« Même si les décisions rendues pendant la course ne nous réjouissaient pas, nous les avons respectées comme de bons concurrents et nous nous y sommes conformés, expliquait après la course monsieur Smith, qui agissait aussi comme « spotter » pour Lessard. Nous avions encore une chance de remporter l’épreuve et nous ne voulions pas mettre en péril cette opportunité.

Or, durant un long déblayage, monsieur Mayberry a envoyé un de ses employés au stand du « spotter »  près du premier virage pour demander que je me rende à la tour. J’ai immédiatement obtempéré et m’y suis rapidement rendu.

En arrivant à la tour de contrôle, j’ai été accueilli par monsieur Mayberry qui s’est lancé dans une tirade blasphématoire à propos de différents sujets et incidents de la soirée, de continuer monsieur Smith. J’ai calmement tenté d’expliquer notre point de vue, mais j’ai été régulièrement interrompu à coups de blasphèmes et de menaces de disqualification si nous touchions une autre voiture ou si une autre voiture nous touchait.

Après quelques minutes, j’ai poliment pris congé de la tour d’autant que nous nous apprêtions à reprendre la course et que j’avais donc du travail à accomplir. »

Lessard a continué à courir, se maintenant dans les trois premières positions et se retrouvant dans le peloton de tête lors du dernier nouveau départ, avec le vainqueur éventuel Preston Peltier et un pilote régulier de la série PASS North, Ben Rowe. Lessard a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position, devançant Rowe de quelques pouces, lors de sa première épreuve Easter Bunny 150 en carrière.

Au terme de la course, M. Smith est retourné à la tour dans l’espoir de régler posément la situation qui avait amené la direction de la course à le convoquer à la tour avant la course.

«Après la course, je suis allé à la tour pour expliquer à monsieur Mayberry que je n’appréciais pas la manière dont il m’avait traité lors de notre rencontre, explique Smith à propos du quatrième incident de la soirée.  Quelles que soient les décisions prises lors de la course, elles étaient affaires classées et nous n’avions aucune raison de les contester puisque nous avions une excellente deuxième place.

Toutefois, avant que je puisse expliquer à monsieur Mayberry que le manque de professionnalisme qu’il avait déployé plus tôt n’était pas apprécié, il a encore débité une tirade blasphématoire et a menacé de nous disqualifier. Je lui ai posément rappelé que ma visite n’avait rien à voir avec les décisions rendues lors de la course, que je voulais simplement lui signifier son manque de professionnalisme.

C’est à ce moment qu’il nous a disqualifiés et, bien que j’avais toutes les raisons de m’emporter, j’ai accepté sa décision tout en réitérant, avant de quitter la tour, le fait que son comportement n’était pas apprécié. »

Avant la course de samedi soir, Lessard et son coéquipier Chase Purdy avaient plusieurs courses sous sanction PASS à leur calendrier, y compris certaines épreuves plus lucratives en fin de saison. À la suite des incidents de samedi, David Gilliland Racing a choisi d’éliminer tous les événements PASS qui étaient prévus à son calendrier.

« Seth est l’un des chefs d’équipe les plus calmes, les plus raisonnables et les plus professionnels en course automobile sur courte piste et nous appuyons tout ce qu’il fait dans les puits de ravitaillement et sur le stand de spotter, déclare David Gilliland, propriétaire de l’écurie éponyme, David Gilliland Racing.

Bien que nous soyons fiers de la façon dont il a réagi, nous sommes fortement déçus des agissements de la direction du championnat en réponse à une tentative polie de discuter de la situation après l’événement. Toutes les autres autorités sous lesquelles nous avons concouru  sont ouvertes à des discussions rationnelles au terme des épreuves.

Par respect pour nos employés, nos pilotes, Toyota et nos entreprises partenaires, nous devons ajuster notre calendrier pour l’arrimer avec des organisations plus professionnelles qui nous accueillent correctement à leurs événements. »

Ce week-end, David Gilliland Racing prévoit un horaire très chargé, avec plusieurs équipes sur différents circuits.

Son équipe en NASCAR K&N Pro Series avec le pilote Chase Purdy prendra d’assaut la piste du Bristol Motor Speedway samedi soir, après l’événement de la série NASCAR Xfinity, tandis qu’un autre groupe se chargera de la participation dans la catégorie Late Model du pilote new-yorkais Giovanni Bromante, qui disputera sa quatrième course en carrière avec l’équipe au Southern National Motorsports Park.

Les prochains événements de type Super Late Model auxquels participera David Gilliland Racing comprennent un week-end de deux courses à la fin avril dans le cadre de la Southern Super Series ainsi que les championnats nationaux américains de tracés courts des séries CARS Tour / CRA / Southern Super au Bristol Motor Speedway au mois de mai.

DGR propose des solutions clé en main à des pilotes financés qui désirent poursuivre leur carrière. En plus d’offrir des chefs d’équipe chevronnés, des spotters et un mentorat personnel du propriétaire David Gilliland, DGR possède un parc de châssis automobile PRW de fine pointe pour ses voitures de course de type Late Model et de châssis K&N dernier cri pour la série NASCAR Development.

DGR s’avère l’une des rares écuries de tracés courts parrainées par l’usine de Toyota dans plusieurs disciplines de course.

Pour plus de renseignements sur DGR, visitez le site Web DavidGillilandRacing.com et suivez l’écurie sur  Facebook (@DavidGillilandRacing) ou sur Twitter (@DGR_Racing) et Instagram (@DGR_Racing).

source: Torchia Communication