«

»

Mar 20

Cédric Robert fait honneur à son statut !

Grands favoris pour la manche d’ouverture du Clio R3T Trophy France

Cédric Robert - Matthieu Duval Cédric Robert et Matthieu Duval ont fait honneur à leur rang. Malgré sa méconnaissance de la Clio R3T, l’équipage a su répondre à l’opposition formée par Florian Bernardi / Xavier Castex, deuxièmes à l’arrivée.

Jean-Paul Monnin / Mickaël Chatelain complètent le podium de ce Rallye du Touquet.

Avant même le départ, Julien Fébreau créait le buzz lors du shakedown. Surpris à la réception d’une bosse, le commentateur des Grands Prix de F1 sur Canal+ partait en tonneaux ! Grâce au travail de son équipe, il était pourtant au départ le vendredi matin, prêt à aborder le premier virage de sa découverte rallystique.

Leader à l’issue de l’ES1, Cédric Robert partait à la faute dans la spéciale suivante. En tapant une pierre, le Stéphanois crevait et perdait une quarantaine de secondes. Florian Bernardi s’installait alors en tête, devant Jean-Paul Monnin et Kevin van Deijne.

Piqué au vif, Robert attaquait pour tenter de remonter sur le jeune Vauclusien, qui commettait à son tour une erreur en tapant un ballot de paille dans l’ES3. Le duel entre les deux hommes se poursuivait tout au long de l’après-midi. Ils signaient même le meilleur temps ex æquo dans l’ES6 ! À l’issue de la seconde boucle, l’écart entre les leaders n’était plus que de 19’’.

Disputée de nuit, la troisième boucle s’avérait décisive. Chaussé de pneus Michelin tendres – au contraire de son rival – Cédric Robert signait les quatre scratches de la soirée et il reprenait la tête à l’issue de l’ES10. Tout aussi passionnante, la lutte pour la troisième place tournait à la faveur de Kevin van Deijne, qui prenait l’avantage sur Jean-Paul Monnin !

À bonne distance du top 4, Damien Tozlanian ne comptait que quelques secondes d’avance sur Frédéric Perriat. Julien Fébreau occupait la septième place devant Frédéric Flajolet et Sara Williams. William Pitot avait quant à lui quitté la course après une sortie de route dans l’ES4.

Samedi matin, le décor changeait pour la seconde étape. Après la météo printanière des jours précédents, le froid et la pluie rendaient les conditions de route particulièrement délicates. En vieux briscard, Cédric Robert douchait les ambitions de ses poursuivants avec deux scratches pour débuter la journée. Jean-Paul Monnin était lui aussi en forme, puisqu’il reprenait la troisième place à Kevin van Deijne dans l’ES12.

La hiérarchie n’évoluait plus jusqu’à l’arrivée et Cédric Robert s’imposait donc devant Florian Bernardi et Jean-Paul Monnin. Damien Tozlanian conservait la cinquième place devant Frédéric Perriat, auteur du meilleur temps dans la dernière spéciale sur le front de mer du Touquet. Julien Fébreau gagnait son pari en venant à bout du rallye, non sans avoir signé quelques bons chronos le samedi. Frédéric Flajolet complétait le classement en huitième position.

Mal récompensée de son premier rallye sur le continent et au volant d’une Clio R3T, Sara Williams ne voyait pas l’arrivée. Après avoir progressé au fil des spéciales, elle abandonnait suite à une sortie de route dans l’ES15.

La prochaine manche du Clio R3T Trophy France se déroulera du 12 au 14 mai, dans le cadre du Rallye d’Antibes.

ILS ONT DIT

Tarik Aït Said, Responsable sportif programmes compétition-clients Renault Sport Racing :

« Le Clio R3T Trophy France a très bien débuté ce week-end au Touquet. Nous avions dix équipages au départ – dont un Britannique et un Néerlandais – et nous attendons encore plus d’engagés pour les prochaines épreuves.

Les résultats ont été indécis jusqu’à la fin et à la hauteur de nos espérances, malgré des conditions atmosphériques assez difficiles samedi. Nous félicitons les pilotes et copilotes qui ont encore une fois démontré les qualités de la Clio R3T et nous remercions la FFSA et les organisateurs pour cette belle épreuve. Rendez-vous au Rallye d’Antibes ! »

Cédric Robert :

« Je suis vraiment heureux de cette victoire ! Nous n’avons reçu la voiture que lundi dernier et je n’ai pas pu faire d’essais avant le shakedown. Dans l’ES2, j’ai crevé en tapant une pierre que je n’avais jamais vue à cet endroit. Pourtant, j’ai fait cette spéciale des dizaines de fois !

Je ne me suis pas affolé, car je savais que le rallye était encore long. La boucle du vendredi soir a été décisive. Je suis passé sur les gommes Michelin tendres et j’ai pu faire la différence en attaquant un peu plus fort.

La Clio R3T est une voiture aussi fiable que performante et nous avons hâte d’être à Antibes pour poursuivre la saison. »

Florian Bernardi :

« Comme Cédric, je n’avais jamais roulé avec la Clio R3T avant d’arriver ici. Après une bonne entame, j’ai un peu endommagé la voiture lors d’une touchette dans l’ES3. De nuit, nous n’avons ensuite pas fait le meilleur choix de gommes, d’autant qu’il a commencé à pleuvoir dans la dernière spéciale.

Ce samedi, c’était particulièrement difficile. Une fois les écarts établis, nous avons décidé d’essayer différents réglages. Nous savions que Cédric serait dur à battre, mais c’est top qu’il soit là pour le niveau du Trophée. »

Julien Fébreau :

« Je suis heureux de voir l’arrivée, car nous revenons de loin ! Jeudi soir, je ne pensais pas que nous serions au départ, mais l’équipe n’a rien lâché et je tiens à les féliciter pour leur acharnement. La Clio R3T est une voiture solide, aussi bien pour ses occupants que pour elle-même. Nous avons abordé le rallye en ayant baissé tous les curseurs d’attaque au minimum.

Au fil de ma prise de confiance, j’ai pu y aller crescendo et signer quelques bons chronos le deuxième jour. Nous avons connu toutes les conditions, de jour et de nuit, sur le sec et sous la pluie. Cette expérience m’a confirmé la difficulté du rallye. C’est une vraie école de la patience et de l’humilité. »

Classement Rallye du Touquet

1. Robert / Duval 2h11’22’’8
2. Bernardi / Castex +1’04’’8
3. Monnin / Chatelain +2’58’’8
4. Van Deijne / Botson +4’35’’1
5. Tozlanian / Millet +7’01’’5
6. Perriat / Bessonet +7’18’’5
7. Fébreau / Boué +9’48’’6
8. Flajolet / Leroy +12’22’’3

Classement Clio R3T Trophy France

1. Cédric Robert 30 points
2. Florian Bernardi 21 points
3. Jean-Paul Monnin 15 points
4. Kevin van Deijne 13 points
5. Damien Tozlanian 10 points
6. Frédéric Perriat 8 points
7. Frédéric Flajolet 6 points

source: Renault Sport Racing