«

»

Mar 18

Steiner : Je suis ravi de la fiabilité de la voiture

Le rythme n’a pas été mauvais non plus

2016-06-10-16-01-01 Comment se sont passés les essais hivernaux pour Haas ? Etes-vous prêts pour l’Australie ?

« Ils se sont bien passés, nous avons beaucoup roulé. Nous avons affiché un bon rythme, certaines journées se sont mieux passées que d’autres mais c’est normal en essais. J’ai été ravi de la fiabilité de la voiture, mais aussi de son rythme. Nous devons garder ce rythme en continue, pas comme en essais ou ce n’était pas toujours parfait ».

Vous avez appris beaucoup de choses sur la voiture à Barcelone mais il y avait peu de temps entre le retour des voitures à l’usine et leur départ pour l’Australie. Qu’avez-vous fait durant ce laps de temps ?

« On ramène la voiture à la base logistique afin de les préparer au mieux. On les repeint afin qu’elles paraissent neuves à nouveau et les ingénieurs étudient les données afin de trouver les meilleurs réglages ».

Comment Kevin Magnussen s’est adapté à l’équipe et à la VF-17 ?

« Il s’est très bien intégré. L’équipe est satisfaite de lui et je pense que l’inverse est également juste. Il s’entend très bien avec ses ingénieurs et veut s’impliquer afin que nous vivions une belle saison ».

Maintenant que Haas est à l’aube de sa deuxième saison, la préparation a-t-elle été différente que celle de l’an dernier ?

« J’ai pu constater que nous sommes bien mieux préparés, ce qui est normal après une année de course. Nous avons plus de connaissances qui sont exclusivement dues à l’expérience. Pour nous comme pour nos partenaires, Ferrari et Dallara, cette année d’expérience a permis une meilleure préparation ».

L’an dernier, Haas partait d’une feuille blanche et a rencontré des défis importants. Pour être prêts en vue de cette saison, il vous a fallu rouler avec votre voiture de 2016 tout en développant celle de 2017. C’est ce qu’a fait chaque équipe de Formule 1, mais c’était la première fois pour Haas et beaucoup disent que votre seconde saison sera compliquée. Etes-vous d’accord ?

« Je ne dirais pas que la seconde saison est plus difficile que la première mais de nombreuses personnes ont prédit que nous aurions des gros problèmes. Ils ont prédit également avant la première année que nous aurions de gros problèmes, et nous ne les avons pas eus. La préparation était bien meilleure cette année et j’espère que les performances de la voiture seront meilleures. Les essais se sont très bien passés et j’aimerais que nous ayons de la chance lors de la première course, comme l’an dernier, afin de ramener des points ».

Quel est votre objectif pour l’Australie ?

« Les points ! »

source: http://motorsport.nextgen-auto.com

Share