«

»

Mar 06

IMSA : Une réputation à défendre pour Porsche à Sebring

Les Porsche 911 RSR viseront à retrouver la victoire à Sebring en GTLM

Porsche 911 RSR  Sebring - GTLM - photo © Porsche Media Marque la plus victorieuse sur la classique américaine, Porsche visera à imposer sa nouvelle 911 RSR pour la première fois cette année en GTLM, après avoir manqué de peu le succès à Daytona.

Avec 18 victoires à son actif, Porsche demeure à l’heure actuelle le constructeur le plus victorieux sur l’épreuve des 12 Heures de Sebring. La marque allemande possède également les records dans la plupart des statistiques existantes sur la seconde manche du championnat IMSA, que ce soit au niveau des tours menés que des poles décrochées.

Pourtant, il faut remonter à 2008 pour trouver trace d’un succès au général d’une voiture de Zuffenhausen en Floride. Cette année-là, la Porsche RS Spyder alignée sous la bannière du Penske Racing triomphait avec à son volant Romain Dumas, Emmanuel Collard et Timo Bernhard.

La Porsche 911 GT America s’était par ailleurs imposée en 2015 en catégorie GTD via Alex Job Racing.

D’où la volonté pour Porsche GT de revenir sur la plus haute marche du podium pour cette édition, au moment où sa nouvelle 911 RSR fait ses premiers tours de roue de l’autre côté de l’Atlantique depuis le mois de janvier.

« Notre nouvelle 911 RSR a célébré des débuts réussis à Daytona, souligne le Dr Frank-Steffen Walliser, patron de Porsche Motorsport. De ce fait, nous avons acquis beaucoup de connaissances que nous voulons maintenant transformer en meilleure performance contre une opposition très forte.

Ce ne sera pas facile car cette piste est très spéciale et impose des exigences énormes aux pilotes et aux voitures. Cependant, en tant que constructeur le plus victorieux dans l’histoire de l’épreuve, nous avons une réputation à défendre. »

Les 911 RSR, dont l’ancienne version s’était imposée en 2014 en GTLM, seront de nouveau alignées pour les équipages Pilet – Werner – Makowiecki et Estre – Vanthoor – Lietz et ont accumulé bon nombre de kilomètres lors de séances d’essai sur la piste floridienne.

Sur la n°911, Patrick Pilet, qui avait échoué de peu face à la Ford GT du Chip Ganassi Racing à Daytona, espère bien s’imposer pour la première fois en 2017, tout en intégrant le palmarès des vainqueurs des 12 Heures de Sebring.

« Contrairement à Daytona, où vous devez vous réserver sur les deux premiers tiers de la course afin d’avoir une voiture forte pour les dernières heures, à Sebring vous donnez tout dès le départ, explique l’Auscitain.

C’est une des grandes courses aux Etats-Unis que je n’ai pas encore gagnée. Alors la motivation est énorme, d’autant plus que je suis convaincu que le circuit est très bien adapté à notre 911 RSR. »

Les 12 Heures de Sebring se dérouleront le 18 mars prochain.

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel (photo © Porsche Media)

Share