«

»

Fév 13

Latvala : « J’étais persuadé que Tänak allait s’imposer »

Latvala est une des bonnes surprises de ce début de saison en WRC

Jari-Matti Latvala Yaris - Suède © BASTIEN BAUDIN - DPPI Jari-Matti Latvala a avoué qu’il pensait que son rival Ott Tänak allait prendre l’avantage dans la dernière étape du Rallye de Suède.

Après sa 2e place acquise le mois dernier au Monte-Carlo, le Finlandais a décroché sa 4e victoire au Rallye de Suède, la 17e de sa carrière.

Si le pilote du Toyota Gazoo Racing a profité de l’abandon de Thierry Neuville (Hyundai) dans la deuxième étape, il est parvenu à résister à la pression d’Ott Tänak (Ford) en portant son avance de 4s à une demi-minute dans la dernière journée après avoir remporté les trois spéciales au programme.

« Cette victoire ressemble à la première que j’ai décrochée en 2008 dans cette épreuve, a confié Jari-Matti Latvala. Ce résultat est une vraie surprise, d’autant plus que j’étais persuadé qu’Ott Tänak allait s’imposer au vu de ses performances de la veille. Mais ces spéciales ont bien convenu à mon style de pilotage et à la voiture et j’ai pu hausser mon niveau. J’étais tout de même étonné d’être plus rapide. »

Jari-Matti Latvala a enfoncé le clou en remportant les cinq points bonus de la Power Stage, ce qui le place en tête du Championnat avec 4 points d’avance sur Sébastien Ogier avant le Rallye du Mexique (9 au 12 mars).

« J’ai parlé à Tommi (Mäkinen, le Team Principal du Toyota Gazoo Racing WRC) avant le départ de la spéciale et il m’a simplement dit de continuer comme je faisais. J’ai pensé sur le parcours à lever le pied, mais j’étais tellement confiant que j’ai continué sur ce rythme », a expliqué le pilote Toyota qui a offert le premier succès au constructeur japonais depuis le succès de Didier Auriol au Rallye de Chine 1999.

Après avoir connu des passages difficiles chez Volkswagen Motorsport, Jari-Matti Latvala s’affirme comme le premier pilote de l’équipe alors que son coéquipier Juho Hänninen n’a pris que la 23e place après avoir abandonné suite à une sortie de route.

« J’avais perdu confiance dans la seconde partie de saison l’an dernier et j’ai retrouvé une grande motivation en repartant de zéro avec Toyota. Il y a un grand esprit d’équipe qui me permet d’être à mon meilleur niveau, a expliqué le Finlandais. J’espérais un top 6 au Monte-Carlo et un top 5 en Suède. Ça va devenir plus dur en passant sur la terre et nous allons devoir travailler encore plus pour rester en bagarre. »

Découvrez l’analyse du Rallye de Suède réalisée par nos envoyés spéciaux dans le n°2101 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share