«

»

Jan 22

Ogier reste le plus fort au Monte-Carlo

Sébastien Ogier a offert la première victoire à M-Sport depuis plusieurs années

Sébastien Ogier-victoire-ford -photo M-Sport Il a remporté le Rallye Monte-Carlo devant Jari-Matti Latvala. Ott Tänak a sauvé sa place sur le podium malgré des problèmes moteur.

Sébastien Ogier (Ford) a remporté sa 39e victoire au Rallye Monte-Carlo, sa 5e dans cette épreuve, en parvenant à l’arrivée malgré des conditions devenues très neigeuses dans la Power Stage.

« Ça ne signifie pas que la saison sera facile. Nous savons que nous devons travailler dur, mais au moins on démarre la saison en décrochant beaucoup de points et on ne peut qu’être satisfaits », a déclaré le vainqueur.

M-Sport pouvait même rêver d’un doublé alors que l’équipe de Malcolm Wilson court après la victoire depuis plusieurs années, mais Ott Tänak a dû céder sa 2e place à Jari-Matti Latvala (Toyota) en raison de problèmes moteur apparus dès la première spéciale du jour.

L’Estonien, qui a évolué sur 2 cylindres, a sans doute pu conserver sa 3e position grâce à l’annulation de la pénultième consécutive au mauvais positionnement de plusieurs spectateurs et au prix d’une belle attaque dans la Power Stage.

Dani Sordo (Hyundai) termine au 4e rang avec 38s de retard sur Ott Tänak. L’Espagnol est malgré tout parvenu à reprendre Craig Breen qui s’incline pour 12s sur sa vaillante DS 3 WRC. Elfyn Evans (Ford) complète le groupe de tête avec la 6e place.

Thierry Neuville (Hyundai) a sauvé son week-end en remportant les 5 points bonus de la Power Stage après avoir profité de conditions favorables, le Belge s’étant élancé avant l’arrivée de la neige.

Le pilote de la i20 WRC s’est imposé devant Stéphane Lefebvre (Citroën), Juho Hänninen (Skoda), Elfyn Evans et Dani Sordo qui a décroché la dernière unité pour 6 dixièmes d’avance sur Craig Breen.

Andreas Mikkelsen (Skoda) a dominé le WRC 2 et se classe 7e du classement général avec plus de 3 minutes d’avance sur son coéquipier Jan Kopecky. Bryan Bouffier (Ford) complète le podium de la catégorie en prenant la 10e place du classement derrière Stéphane Lefebvre, pour 7s d’avance sur Pontus Tidemand (Skoda).

Éric Camilli (Ford) et Quentin Gilbert (Ford) complètent le top cinq de la 2e catégorie. Romain Dumas s’impose en RGT sur sa Porsche 997 GT3 RS avec près de 23min d’avance sur la Fiat 124 Abarth de Gabriele Noberasco.

Découvrez l’analyse du Rallye Monte-Carlo réalisée par nos envoyés spéciaux dans le n°2098 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.

Résultat:

1. Ogier 4H00’03″6 (Vainqueur WRC)
2. Latvala + 2’15″0
3. Tänak + 2’57″8
4. Sordo + 3’35″8
5. Breen + 3’47″8
6. Evans + 6’45″0
7. Mikkelsen + 9’32″7 (Vainqueur WRC-2)
8. Kopecky + 12’58″1
9. Lefebvre + 14’43″8
10. Bouffier + 16’09″4

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share