«

»

Jan 12

Dakar : Stéphane Peterhansel vainqueur à San Juan et leader du général

Après révision, Peterhansel a été déclaré vainqueur à San Juan

Stephane Peterhansel  -jour 10 - photo DPPI E.Vargiolu Le pilote Peugeot Sport a récupéré le temps perdu après s’être arrêté pour attendre les secours avec le motard Simon Marcic, que le vainqueur du Dakar 2016 avait percuté.
Sur le plan sportif, la journée de Stéphane Peterhansel se conclut par une victoire sur la dixième étape du Dakar 2017 entre Chilecito et San Juan en Argentine. Pourtant, la spéciale avait mal débuté pour le pilote de la Peugeot 3008 DKR n°300, avec un accident avec un motard.

Au niveau du kilomètre 83, le vainqueur sortant de l’épreuve a percuté Simon Marcic. Sérieusement touché à la jambe, le Slovène a reçu le soutien et l’assistance de l’équipage Peterhansel – Cottret en attendant les secours.

« Il nous a vus arriver, il a tout bloqué, il est tombé et nous sommes arrivés sur lui, il était sous la voiture, explque Peterhansel. Je n’ai pas pu m’arrêter plus tôt. Il était conscient, nous sommes restés avec lui jusqu’à ce que le service médical arrive, mais il a en fait une fracture ouverte du tibia-péroné. Après cela, c’est très compliqué de se reconcentrer sur la course.

Le Français va toutefois réduire l’écart en piste face à ses équipiers Cyril Despres et Sébastien Loeb, ce dernier ayant repris le vainqueur du Silk Way Rally dans les derniers kilomètres pour s’imposer provisoirement.

Si Stéphane Peterhansel avait initialement terminé troisième à 6’45 », ASO avait indiqué dans la journée que le temps perdu par le pilote du Lion pouvait être récupéré. Chose faite dans la soirée avec 14’13 » redonnées au profit du Français.

« Mr Dakar » est finalement déclaré vainqueur de cette dixième étape avec 7’28 » d’avance sur Sébastien Loeb et 10’01 » sur Cyril Despres. Le nonuple champion du monde des rallyes estime avoir fait tout ce qu’il pouvait.

« Je perds la tête du rallye dans la première des deux spéciales, surtout sur la navigation de Stéphane, précise l’Alsacien. On est trop loin, mais en tout cas on a tout tenté sur la deuxième partie, je crois que je n’ai jamais roulé aussi vite sur le Dakar.

On ne peut pas aller plus vite que ce qu’on a fait sur ce deuxième secteur. L’attaque maxi, du premier au dernier mètre. J’ai fait tout ce que j’ai pu, mais j’ai l’impression que ça ne suffira pas. »

Le classement derrière le trio Peugeot Sport reste le même avec des écarts toutefois modifiés. Yazeed Al-Rajhi (Mini) termine 4e à 19’03 » devant Orlando Terranova (Mini) à 20’12 ». Suivent les pilotes Toyota Giniel de Villiers et Conrad Rautenbach à 22’48 » et 34’23 ».

Nicolas Fuchs (HRX) prend la huitième place dans le même temps que Rautenbach et précède Martin Prokop (Ford) et Nani Roma (Toyota) qui a vu ses derniers espoirs de victoire s’envoler ce jeudi, en concédant 38’57 ». Romain Dumas (Peugeot) termine 13e à 50’04 ».

Mikko Hirvonen (Mini), qui avait connu un accrochage avec un camion, endommageant le radiateur de sa JCW Rally, a enfin pris le départ de la deuxième partie de la spéciale, mais était reporté arrêté au km 381.

Le nouveau classement général place Stéphane Peterhansel aux commandes de l’épreuve avec 5’50 » de marge sur Sébastien Loeb et 25’40 » sur Cyril Despres. Toyota complète le top 5 avec Nani Roma à 1h00’55 » et Giniel de Villiers à 1h42’54 ».

Classement Etape 10 révisé

Classement après Etape 10 révisé
source: Autohebdo.fr- Pierre Tassel (photo  © DPPI / E. Vargiolu)

Share