«

»

Nov 26

GP2 – Yas Marina, Course 1 : Victoire de Gasly, qui prend la tête du championnat

Cinquième, Giovinazzi a encore une faible chance d’être sacré

GP2 - Pierre Gasly (PREMA Racing) (2) Malgré la nuit sur Abu Dhabi, il fait encore plus de 25 °C de l’air, avec une piste à 28 °C pour le départ de cette avant-dernière manche de la saison, qui pourrait déjà nous offrir le nouveau champion de GP2.

Après les qualifications d’hier, Giovinazzi reste certes en tête du championnat, mais suite à la pole de Gasly, l’Italien ne compte plus que trois points d’avance sur son coéquipier.

Gasly conserve son avantage au départ et mène devant les deux ART de Sirotkin et Matsushita alors que Giovinazzi reste sixième. De Jong effectue quant à lui un tête à queue en fond de peloton, causé par Jeffri, et revient en piste bon dernier.

Jeffri écope d’une pénalité pour cette action, mais il n’aura pas le temps de l’effectuer, étant victime d’un problème mécanique. En tête, Gasly s’échappe pendant que Sirotkin bouchonne : le Français tourne par exemple au quatrième tour 3 secondes plus vite que le Russe !

Matsushita dépasse son équipier et est immédiatement dans le rythme du leader. Derrière, Giovinazzi perd encore du terrain en se faisant dépasser par Lynn.

Au septième tour, Malja se fait accrocher par Gelael qui a trop bloqué ses roues : le Suédois doit abandonner, tout comme l’Indonésien un peu plus tard. La fenêtre des arrêts aux stands s’ouvre à ce moment-là et la majorité du peloton plonge aux stands.

La voie des stands étant très encombrée, Gasly perd du temps en étant obligé de laisser passer des voitures avant de sortir de son stand. Encore en piste, son équipier Giovinazzi perd énormément de temps.

Rowland est lui victime d’une crevaison et doit abandonner, alors que Giovinazzi s’arrête aux stands changer de type de pneus.

Au neuvième tour, il y a déjà le cinquième abandon : cette fois, c’est Louis Delétraz, qui débute ici, qui est contraint de garer sa voiture. Norman Nato écope lui d’une pénalité de 5 secondes pour être allé trop vite dans la voie des stands. Les pilotes qui se sont arrêtés doivent maintenant remonter, et Gasly se débrouille très bien dans le trafic.

Il ne reste maintenant que six tours et Gasly est déjà remonté à la cinquième position alors que Giovinazzi n’est que onzième. Les pilotes en pneus medium ne se sont toujours pas arrêtés aux stands. Marciello et Ghiotto – tous deux déjà dépassés par Gasly – sont les premiers à s’arrêter au 26è tour.

Marciello repart se son stand quand une roue de Ghiotto passe devant lui et un mécanicien de Trident traverse sous le nez de Marciello pour rattraper la roue ! Beau réflexe de l’Italien qui pile et évite le drame…

A quatre tours de l’arrivée, le leader Matsushita s’arrête aux stands, tout comme Lynn : l’Anglais connaît un problème et est ralenti. Tout le monde s’est à présent arrêté : Gasly a logiquement repris la tête de la course devant Markelov, en bagarre avec Matsushita.

Le Japonais attaque le Russe et réussit à prendre la deuxième place ! Le pilote ART signe au passage le meilleur tour en course.

Pierre Gasly remporte une victoire totalement méritée, juste devant Matsushita qui a réalisé une superbe course, avec une stratégie différente de celle du Français. Markelov finit troisième devant son compatriote Sirotkin.

Grâce à la pénalité de Nato, Giovinazzi est classé cinquième et même s’il perd la tête du championnat, demain il s’élancera devant Pierre Gasly avec la grille inversée. Nato est sixième devant Cecotto et Lynn. L’Anglais partira en pole demain. Latifi et Marciello prennent les derniers points.

Demain matin, ne manquez pas la dernière course de la saison à 11h20 ! Gasly a désormais 12 points d’avance sur Giovinazzi. Il reste 17 points à distribuer (15 points pour la victoire + deux points pour le meilleur tour en course) et les choses se présentent plutôt bien pour le Français.

Résultat: Yas Marina, Abu Dhabi

 

Driver Team
1. Pierre Gasly PREMA Racing
2. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix
3. Artem Markelov RUSSIAN TIME
4. Sergey Sirotkin ART Grand Prix
5. Antonio Giovinazzi PREMA Racing
6. Norman Nato Racing Engineering
7. Johnny Cecotto Rapax
8. Alex Lynn DAMS
9. Nicholas Latifi DAMS
10. Raffaele Marciello RUSSIAN TIME
11. Luca Ghiotto Trident
12. Sergio Canamasas Carlin
13. Jordan King Racing Engineering
14. Daniël de Jong MP Motorsport
15. Mitch Evans Pertamina Campos Racing
16. Philo Paz Armand Trident
17. Emil Bernstorff Arden International

 

Non Classés:

 

Louis Delétraz Carlin
Oliver Rowland MP Motorsport
Sean Gelael Pertamina Campos Racing
Gustav Malja Rapax
Nabil Jeffri Arden International

source: http://motorsport.nextgen-auto.com

Share