«

»

Nov 05

Lorenzo : « Le bon moment pour rejoindre Ducati »

Jorge Lorenzo aborde son avenir avec Ducati, qu’il rejoindra pour la saison MotoGP™ 2017

2016-09-04-0084 Le Champion du Monde MotoGP™ en titre discute de sa décision de quitter Yamaha pour passer chez Ducati avec motogp.com.

Actuellement classé troisième du Championnat du Monde MotoGP™ 2016, avec quatorze points de retard sur son coéquipier Valentino Rossi, Jorge Lorenzo se prépare pour ses quatre dernières courses avec Yamaha, pour qui il court en catégorie reine depuis ses débuts en 2008, et rejoindra Ducati au mois de novembre, dès le Test post-GP de Valence.

Avant de partir au Japon pour la première des trois épreuves de la tournée outre-mer, le Champion en titre s’est confié à motogp.com pour revenir sur sa saison 2016, discuter de sa décision de changer d’équipe ainsi que de ses chances de conserver sa couronne…

« Oui, c’est possible. Enfin, l’an dernier j’avais pu me battre pour le titre, cette fois-ci c’est possible mais très compliqué, presque impossible, » affirme Lorenzo au sujet de la lutte pour le titre mondial.

« Il nous faudrait beaucoup de chance et que Márquez soit très malchanceux. Je crois que nous avons beaucoup plus de chances de nous battre pour la seconde place que pour remporter le Championnat. »

« Je pense que si nous avions gardé le règlement de l’an dernier, les pilotes auraient plus ou moins eu la même régularité que l’an dernier. Je pense que la régularité des pilotes tient beaucoup aux pneus. »

« Quand vous perdez l’avant, il est très difficile d’éviter la chute. Il y a peut-être 90% des fois où vous perdez l’avant que vous finissez par chuter alors que l’an dernier c’était le contraire. C’est pourquoi le pilotes font plus d’erreurs et finissent avec des zéros pour le Championnat.

Márquez, lui, continue à chuter mais uniquement lors des essais, il finit toujours les courses et ce fait, combiné aux erreurs des pilotes Yamaha, lui a permis d’être devant au Championnat, avec beaucoup de points d’avance. »

En difficulté à chaque course qui a été disputée sur piste mouillée cette année, le Majorquin a effectivement concédé beaucoup de points à ses adversaires en milieu de saison mais espère que la situation sera différente avec Ducati.

« Avec le pneu pluie avant de Michelin, j’avais dès la pré-saison eu l’impression d’un pneu très tendre mais qui donne les sensations d’un pneu très dur. Nous devons voir comment Michelin va le faire évoluer et ce que je dois changer pour être plus compétitif, au sinon je vais continuer à perdre beaucoup de points.
Nous verrons aussi comment ça se passera avec une autre moto. Il semble qu’il soit plus facile de jauger la limite avec la Ducati et leurs pilotes sont très rapides sous la pluie. Mais c’est quelque chose que nous verrons plus tard. »

Quant à son avenir chez Ducati, le Majorquin estime qu’il s’agit du moment idéal pour rejoindre la marque italienne, trois ans après l’arrivée de Luigi Dall’Igna à la tête de Ducati Corse, qui a fêté sa première victoire depuis 2010 cet été, en Autriche.

« C’est un grand challenge et je pense que beaucoup de gens s’attendent à ce que je me batte pour le Championnat avec cette moto. Je pense que c’était le bon moment pour le faire. Si vous deviez faire ce changement, c’était le bon moment parce que Dall’Igna est aux commandes et qu’avec lui Ducati peut se battre avec les marques japonaises. »

S’il sera constamment au centre de l’attention pour ses débuts avec Ducati, Lorenzo affirme ne pas se sentir sous pression après avoir déjà remporté cinq titres de Champion du Monde (deux en 250cc et trois en MotoGP™).

« Je crois que le plus grand challenge de ma carrière a été mon arrivée dans le Championnat du Monde 125cc. Il fallait que j’obtienne des résultats pour continuer, il y avait de la pression et c’était un vrai challenge. Maintenant que j’ai été Champion du Monde cinq fois, je continue parce que j’aime ce sport et que c’est ma passion, mais honnêtement je n’ai plus vraiment de pression.

Je crois que l’un de mes points forts est ma capacité d’adaptation, à rapidement m’adapter à la moto. Nous verrons si je peux rapidement devenir compétitif sur la Ducati mais essayer de gagner avec une moto sur laquelle seul Casey Stoner a remporté le titre…  Si nous y arrivons, ce sera quelque chose d’historique. »

source: http://www.motogp.com

Share