«

»

Nov 01

Porsche a l’occasion de conclure en Chine

Porsche peut déjà tuer le suspense en Chine au niveau des titres mondiaux

2016-07-24-Sunday-0015 Leader du championnat du monde Constructeurs avant le rendez-vous de Shanghai, l’équipe allemande peut sécuriser les titres mondiaux dès ce week-end en Chine.

Dominé par Toyota et Audi à Fuji au Japon, Porsche espère bien rebondir ce week-end à l’occasion des 6 Heures de Shanghai en Chine. D’autant plus que la marque allemande peut empocher un nouveau titre mondial en WEC, celui des Constructeurs.

Pour cela, Porsche pourra compter sur ses deux équipages habituels au volant de la 919 Hybrid, et en particulier celle de Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani, eux aussi dans la possibilité de décrocher la couronne Pilotes en cas de résultat positif.

Mais avant cela, le Français rappelle que les soucis récemment expérimentés par la LM P1 n°2 doivent trouver une résolution, avant de retrouver le trio sur le podium, ce qui n’est plus arrivé depuis Le Mans. « À Shanghai, nous devons faire tout notre possible pour revenir au niveau que nous avions l’habitude d’avoir, précise l’Alésien.

Depuis les 24 Heures du Mans, nous avons lutté, mais pour une raison que nous devons encore identifier. Il est certain que terminer quatrième ou cinquième ne reflète pas nos capacités. Nous devons revenir à nos performances originelles. »

« J’attends à ce que nous soyons à l’avant, là encore, estime de son côté Neel Jani. Mais cela va être difficile. L’objectif est clair : pour le championnat des pilotes, nous devons terminer la course devant nos concurrents. »

La structure dirigée par Andreas Seidl compte aussi profiter d’un contexte plus favorable en Chine qu’au Japon, où Toyota et Audi avaient terminé devant Porsche. « La nature du circuit de Shanghai aurait tendance à mieux convenir aux caractéristiques de la 919, en tout cas mieux que celle du Fuji Speedway où nous avons récemment couru, confesse le Team Principal.

Mais une énorme quantité de facteurs rentre en compte et lors des deux dernières courses, nous avons vu que la concurrence est au moins au même niveau que nous. » Porsche reste tenant du titre en Chine, l’équipage composé de Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard s’étant imposé en 2015.

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel

Share