«

»

Oct 14

Mark Webber raccrochera le casque fin 2016

Porsche a annoncé la prochaine retraite de Mark Webber, pilote de la 919 Hybrid n°1 en WEC

2016-03-24-0067 Après avoir défendu les couleurs de Porsche pendant trois saisons, Mark Webber prendra sa retraite comme pilote professionnel à la fin de la saison 2016.

Le champion du monde en titre du WEC a rejoint le constructeur allemand en 2013 après avoir mis un terme à sa carrière en F1 où il a évolué chez Minardi, Jaguar, Williams et Red Bull Racing.

Le coéquipier de Brendon Hartley et Timo Bernhard a remporté sept courses avec la firme de Stuttgart.

« Je suis arrivé au bout du chemin, a expliqué l’Australien de 40 ans. Porsche a toujours été une marque que j’ai adorée et c’est celle qui me convient le mieux. La vitesse, les appuis et la compétition me manqueront, mais je veux partir pendant que je suis à un bon niveau et j’ai hâte de m’occuper de mes nouvelles fonctions. »

« Le passage de la F1 au LMP1 a été un grand changement et une nouvelle expérience, a ajouté le pilote de la 919 Hybrid n°1. Mais c’est survenu au bon moment. J’ai su que j’aimais partager le volant.

Je n’oublierai jamais non plus l’alchimie entre Timo, Brendon et moi. Ça fera drôle de disputer ma dernière course à Bahreïn (19 novembre), mais je vais pour le moment profiter des manches restantes. »

Le personnel de Porsche profitera toujours des qualités de Mark Webber puisqu’il restera consultant de la marque allemande.

« Mark Webber convient à tout ce que Porsche défend : la sportivité, le pouvoir de l’endurance et la concentration sur la réussite, a commenté Oliver Blume, le président et directeur exécutif de Porsche AG.

Il a toujours eu une grande écoute, je tiens à le remercier pour sa grande performance en WEC et je suis ravi qu’il reste fortement connecté à Porsche par la suite. »

Fritz Enzinger, le vice-président du département LMP1, n’a pas été surpris par la réussite de l’Australien en WEC.

« Dès la période importante de la mise en place du programme, Mark a apporté son expérience et il s’est facilement intégré à l’équipe, a souligné Fritz Enzinger. C’est un beau combattant au volant qui n’a jamais peur d’être roue contre roue.

En même temps, il est stratégique et pense beaucoup à l’équipe. Cela fait de lui un pilote d’endurance inestimable. Son titre décroché avec Timo et Brendon en 2015 était quasiment une conséquence logique. Nous espérons profiter encore de son expérience pour gagner d’autres titres en 2016.

Mark Webber occupe la quatrième place du Championnat après avoir remporté la victoire lors des trois dernières épreuves. L’Australien reprendra du service ce week-end pour les 6 Heures de Fuji, l’antépénultième manche de la saison où il s’était imposé l’an passé.

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share