«

»

Oct 09

Rallye-Raid du Maroc – Un bilan positif pour Peugeot

Carlos Sainz a mené la 3008 DKR à l’arrivée du Rallye du Maroc sans problème majeur

Peugeot 3008 DKR - photo Peugeot Sport media Le directeur de Peugeot Sport Bruno Famin s’est dit très satisfait des premiers tours de roues en compétition de la nouvelle 3008 DKR, confiée à l’Espagnol Carlos Sainz au Maroc.

Pour sa première sortie face à ses concurrentes Mini ALL4 ou Toyota Hilux, la Peugeot 3008 DKR n’a pas déçu. Si la victoire finale au Rallye du Maroc est revenue à Nasser Al-Attiyah (Toyota), Carlos Sainz n’a pas démérité, bouclant l’épreuve en deuxième position à plus de 12′ du Qatari, mais sans avoir rencontré de problème majeur de le buggy deux roues motrices du Lion.

« C’était une semaine très enrichissante qui nous a permis d’emmagasiner des kilomètres et d’apprendre beaucoup de choses. On a poussé la voiture à son maximum toute la semaine. Nous sommes allés au bout de toutes les spéciales, souligne El Matador.

Bien sûr j’aurais préféré gagner car la 3008 DKR et le team ont le potentiel. Mais notre objectif premier était surtout de chercher la difficulté et des enseignements. Sur ce point nous avons fait du très bon travail. Nous avons encore quelques axes de progrès. »

Des progrès que Peugeot pourra accomplir jusqu’au prochain Dakar sud-américain en janvier prochain, qui constitue le rendez-vous principal du programme de Peugeot Sport en rallye-raid. Lauréate l’an passé avec le 2008 DKR et Stéphane Peterhansel, la marque française vise un logique doublé avec une monture qui affiche déjà une fiabilité certaine.

« Je dresse un bilan positif de cette participation de Peugeot au Rallye du Maroc, commente le directeur de Peugeot Sport Bruno Famin. Nos deux voitures sont à l’arrivée et n’ont rencontré aucun problème. Ce rallye a été abordé comme une répétition générale du Dakar et nous avons été servis… De quoi bien préparer l’ensemble de l’équipe et les équipages au Dakar 2017. »

Sainz a remporté une victoire de spéciale (ES3) sur cette édition 2016 de l’épreuve marocaine, mais avait perdu beaucoup de temps lors de la recherche d’un way point dans l’ES4. Les pistes outre-Méditerrannée seront le terrain de jeu des 3008 DKR à la fin du mois pour une ultime session d’essais avant le départ vers le Paraguay.

Retrouvez notre reportage sur le Rallye du Maroc, dans le n°2084 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique et dès ce mercredi en kiosques.

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel (photo –  © Peugeot Sport Media)

Share