«

»

Juil 26

Bilan de mi-saison : Aleix Espargaró

Dans l’ombre de Viñales en début de saison

MotoGP - Aleix Espargaro - Team SUZUKI ECSTAR - Catalan MotoGP FP2 L’Espagnol a encore neuf courses avec Suzuki avant de rejoindre Aprilia pour un nouveau défi.
Après une première année plutôt réussie avec Suzuki, et marquée par une pole position à Barcelona-Catalunya ainsi que douze apparitions dans le Top 10, Aleix Espargaró abordait la saison 2016 avec l’ambition de se rapprocher des avant-postes et notamment du podium, qu’il n’a pour l’instant atteint qu’une seule fois, en finissant deuxième au MotorLand Aragón en 2014, lorsqu’il courait en catégorie Open.

Malgré l’arrivée d’une boîte de vitesses full seamless sur la GSX-RR, le pilote catalan eut beaucoup de mal à trouver son rythme en début de saison et commença avec deux onzièmes places, au Qatar et en Argentine, avant de faire un bond en avant et de finir cinquième au Texas, après d’impressionnants dépassements, puis à Jerez lors du premier rendez-vous européen de l’année.

Bien relancé après un début d’année préoccupant, l’aîné des frères Espargaró prit ensuite la sixième place au Mans, où son coéquipier Maverick Viñales signa le premier podium de Suzuki depuis le retour la marque en MotoGP™ en 2015.

Peinant à se montrer aussi compétitif que son coéquipier, le pilote de Granollers termina neuvième au Mugello avant de jeter l’éponge pour sa course nationale à Montmeló, où il fut victime d’un souci électronique.

Áleix Espargaró termine troisième de la première journée d’essais à Jerez, sur une Suzuki GSX-RR arborant de nouveaux ailerons.

Suite à ce que Suzuki ait annoncé les arrivées d’Andrea Iannone et d’Álex Rins pour 2017, Espargaró confirma qu’il continuerait en MotoGP™ l’an prochain en rejoignant l’Aprilia Racing Team Gresini, au sein duquel il sera associé au pilote Moto2™ Sam Lowes.

Les trois Catalans ont discuté de leurs intentions jeudi après que Márquez et P. Espargaró aient respectivement signé avec Honda et KTM.

Parmi les nombreux pilotes à chuter à Assen, où la course fut interrompue par drapeau rouge puis relancée pour un sprint de douze tours, Espargaró ne fut que quatorzième d’une course à drapeau blanc en Allemagne et boucla la première moitié de la saison 2016 en onzième position, à deux points de Eugene Laverty (Aspar MotoGP Team).

source: MotoGP.com

Share