«

»

Avr 29

Nissan motoriste en LMP1 ?

Nissan réfléchit à la poursuite de son programme en sport-prototype

2016-01-14-14-44-09_0249 Après l’échec retentissant – mais prévisible – de son engagement en WEC l’an dernier et son éviction comme motoriste en LMP2 dès 2017.
Nissan réfléchit à la poursuite de son programme en sport-prototype.

Le constructeur japonais pourrait fournir des moteurs V6 3.0l biturbo aux équipes privées désireuses de s’aligner en LMP1 dans la catégorie non-hybride.

Voilà qui permettrait l’arrivée de nouveaux adversaires pour Rebellion et, dans une moindre mesure, Kolles.

source: Turbo Magazine

Share