«

»

Jan 28

NASCAR Truck Series : Le ‘Caution clock’ divise le monde de la NASCAR

Un drapeau jaune garanti toutes les 20 minutes en Truck Series

NASCAR Trucks - photo Patrick Smith - Getty Images Lors du NASCAR Media Tour les officiels ont annoncé l’instauration d’un drapeau jaune toute les 20 minutes (Caution clock) en Truck Series, un choix qui divise parmi les pilotes.

Un drapeau jaune garanti toutes les 20 minutes en Truck Series, voilà comment résumer l’une des décisions prises par les officiels de la NASCAR cet hiver. Un choix qui interpelle parmi les pilotes, au premier rang desquels Dale Earnhardt Jr. qui avoue ne pas apprécier l’idée, même s’il parvient à tempérer son jugement.

“Ma première réaction est de dire que je n’aime pas. Au moins, vous savez quand les neutralisations arrivent  et elles ne seront pas manipulées comme des neutralisations pour débris que nous voyions. Au moins vous pouvez être prêts et avoir un plan.” — Dale Earnhardt Jr.

Brad Keselowski, qui à l’instar de Dale Earnhardt Jr. possède une écurie engagée en NASCAR Camping World Truck Series, rejoint le pilote de la Hendrick Motorsports dans l’analyse, estimant que cela ajoute de la transparence et évitera les neutralisations pour débris.

Ancien propriétaire d’écurie que ce soit en XFINITY ou en Truck, Kevin Harvick est pour sa part satisfait que l’expérimentation soit faite en Truck avant d’arriver en XFINITY voire en Sprint Cup.

Enfin, il indique que cela permettra de connaître l’avis des fans avant de l’inclure en Sprint Cup, ce qui de son point de vue serait une bonne chose pour la télévision et les téléspectateurs serait une bonne chose de savoir quand les pauses tomberont comme cela est le cas de nombreux autres sports outre-Atlantique.

Il espère également que les fans ne cloueront pas les officiels au pilori avant que le concept soit utilisé pour la toute première fois. Sur ce dernier point le pilote de la Stewart-Haas Racing ne peut que constater la défiance du public, tant cette nouvelle n’a pas été bien accueillie lors de son officialisation.

Souvent très critique vis-à-vis de la NASCAR, Tony Stewart s’est prononcé en faveur de cette modification du règlement qui va forcer les pilotes et les ingénieurs à revoir leur façon de courir, notamment en ce qui concerne la gestion des pneumatiques.

“La société évolue. Vous êtes forcés de vous asseoir et parfois de réinventer la roue.” — Tony Stewart

Enfin, Kyle Busch regrette une seule chose dans cette répétition des neutralisations, l’absence de possibilité pour un pilote de Truck d’effectuer un arrêt sous drapeau vert avant de rouler en XFINITY, une situation qu’il juge préjudiciable pour les jeunes loups qui viennent faire leurs armes contre les vétérans.

source: www.us-racing.com

Share