«

»

Jan 24

WRC : Monte-Carlo, Ogier loin devant après l’abandon de Meeke

Meeke a dû renoncer au Monte-Carlo après l’ES12

Sebastien Ogier - photo © DPPI - François Baudin Après l’abandon de ses deux plus proches rivaux samedi dans les Alpes, Sébastien Ogier débutera la dernière étape du Rallye Monte-Carlo avec près de deux minutes d’avance.

Si le Français terminait la journée avec un seul scratch en cinq spéciales, il rejoignait Monaco avec 1’59’’7 d’avance sur son équipier chez Volkswagen Andreas Mikkelsen. Thierry Neuville complétait le trio de tête à 12″5.

Après avoir délogé Ogier de la tête par deux fois sur les deux premières étapes, Kris Meeke abandonnait alors qu’il était deuxième. Le Britannique tapait un débris dans l’avant-dernière spéciale, perdant ainsi le protège carter de sa DS 3 et endommageant sa boite de vitesses.

« Kris méritait mieux, nous avons dû attaquer pour rester devant et ça aurait été bien de continuer comme ça jusqu’au bout », regrettait Ogier au volant de sa Polo R. « La course a changé maintenant, il faut que j’aille au bout. »

Alors qu’il occupait le troisième rang dans l’ES11, Jari-Matti Latvala glissait dans un fossé, brisant le bras de suspension avant-gauche de sa Polo R. Malgré ses réparations à l’arrivée de la spéciale, il ne pouvait rejoindre le point de contrôle suivant à temps. Le Finlandais jetait alors l’éponge.

Sans Rally 2 disponible samedi soir à Monaco, Meeke et Latvala ne pourront repartir dimanche.

Ce matin, Mikkelsen perdait plus d’une minute après un mauvais choix de pneumatiques. Il rebondissait ensuite pour devancer Neuville de plus d’une minute. Le Belge répliquait toutefois grâce à un choix judicieux de pneus dans les deux dernières spéciales du jour pour offrir les deux premiers scratches à la nouvelle Hyundai i20.

Sur les sections glissantes et bosselées, Neuville s’avérait satisfait par les modifications apportées aux suspensions après deux jours d’adaptation.

Mads Østberg évitait les problèmes pour prendre la quatrième place avec sa Ford Fiesta RS tout en consolidant sa nouvelle relation avec Ola Fløene. S’il pointait à 2’13’’7 de Neuville, il disposait de plus de trois minutes d’avance sur la DS 3 de Stéphane Lefebvre.

Malgré deux têtes à queues, Lefebvre gardait l’avantage sur Bryan Bouffier dans la lutte pour la cinquième place. Bouffier cassait toutefois le bras de suspension à l’arrière gauche de sa Ford Fiesta RS dans l’ultime spéciale du jour. Le Français utilisait une sangle pour la maintenir sur la longue liaison jusqu’à Monaco, avant d’abandonner finalement.

Sixième, Ott Tänak devançait Dani Sordo, qui perdait six minutes en raison d’une suspension cassée sur la première spéciale de l’étape. Elfyn Evans, leader en WRC 2, Armin Kremer et Esapekka Lappi complétaient le top dix.

Dimanche, l’étape finale comportera trois spéciales pour 45.50km. Deux passages sur Col de L’Orme – St Laurent (12.07km) entourent La Bollene Vesubie – Peira Cava (21.35km). Cette dernière passera par le célèbre Col de Turini, l’un des moments-phares de la saison. Les spectateurs devraient y être présents en nombre.

Classement à la fin de la troisième étape:

 

Num Pilote Voiture Temps Ecart Precedent Ecart 1er
1 1 S. OGIER Volkswagen Polo R WRC 3:19:05.7
2 9 A. MIKKELSEN Volkswagen Polo R WRC 3:21:05.4 +1:59.7 +1:59.7
3 3 T. NEUVILLE Hyundai i20 WRC 3:21:17.9 +12.5 +2:12.2
4 5 M. OSTBERG Ford Fiesta RS WRC 3:23:31.6 +2:13.7 +4:25.9
5 8 S. LEFEBVRE DS 3 WRC 3:26:35.1 +3:03.5 +7:29.4
6 12 O. TANAK Ford Fiesta RS WRC 3:29:48.0 +1:29.4 +10:42.3
7 4 D. SORDO Hyundai i20 WRC 3:29:50.2 +2.2 +10:44.5
8 35 E. EVANS Ford Fiesta R5 3:36:20.2 +6:30.0 +17:14.5
9 32 A. KREMER Skoda Fabia R5 3:38:32.1 +2:11.9 +19:26.4
10 40 Q. GILBERT DS 3 R5 3:38:47.1 +15.0 +19:41.4
11 34 Q. GIORDANO DS 3 R5 3:41:14.6 +2:27.5 +22:08.9

source: http://motorsport.nextgen-auto.com

 

Share