«

»

Nov 18

Sentiments mitigés chez Renault

Daniel Ricciardo n’a pas paru emballé par les évolutions apportées par Renault

Renault Sport F1 Le motoriste français avait installé la dernière évolution de son Power Unit V6 turbo / hybride sur la Red Bull de Daniel Ricciardo. Le bilan reste toutefois très mitigé.
« Pas de grosses différences ».

Le constat de Daniel Ricciardo semblait clair après les premiers roulages vendredi dernier au Brésil. Le pilote australien de Red Bull Racing bénéficiait le week-end dernier à Interlagos de la dernière spécification du Power Unit Renault, mais n’est pas apparu entièrement satisfait des performances du bloc français.

« Le point positif est que le moteur est fiable, et nous avons pu évoluer toute la journée, donc nous avons accumulé des kilomètres et des bonnes informations. » ajoutait Ricciardo, qui ne parvenait toutefois pas à devancer son équipier Daniil Kvyat en qualifications, avant de conclure à la porte des points dimanche, peu aidé par la pénalité consécutive à l’utilisation du nouveau moteur.

Dans le clan Renault, on concède que les performances affichées au Brésil n’ont pas atteint le niveau escompté.

« La fiabilité était au rendez-vous, ce qui n’était hélas pas le cas des progrès attendus. Nous avons tout de même pu accumuler les données et nous les analyserons en vue de la dernière course et de l’intersaison. » commente Rémi Taffin, directeur des opérations de Renault Sport.

Reste désormais à savoir si ces données seront utiles pour Red Bull en 2016, l’écurie autrichienne n’ayant toujours pas annoncé le nom de son fournisseur moteur.

Retrouvez le compte-rendu et l’analyse du Grand Prix du Brésil, réalisés par nos envoyés spéciaux à São Paulo, dans le n°2038 d’AUTOhebdo, disponible dès à présent en version numérique, et dès demain en kiosques.

source: Autohebdo.fr

Share