«

»

Mai 21

Panne de veine dans l’arène

Lors des  3ème et 4ème manches de la Porsche Carrera Cup Allemagne

Jim Pla  Pau 2013 La deuxième manche de la Porsche Carrera Cup Allemagne, disputée dans la Motorsport Arena Oschersleben, fut une sorte de chemin de croix pour Jim Pla. Le pilote TECE-MRS Racing n’a pu rééditer l’excellente qualification en première ligne réussie à Hockenheim.

La course 1 lui a donné l’occasion de montrer sa combativité, mais avec une 11ème place pour toute récompense… avant qu’un accrochage n’abrège son parcours dominical.

17 pilotes groupés dans la même seconde aux essais libres, 19 en qualification, 17 dans la course 1 et 18 dans la course 2… Quand Jim Pla annonçait qu’il s’attaquait à un challenge ambitieux dans un championnat relevé, ce n’était pas de la publicité mensongère !

La Porsche Carrera Cup Allemagne fait penser à certaines séries monoplaces hyper compétitives, où un grand nombre de jeunes loups jouent leur carrière.

Pour réussir son meeting, tout doit être parfaitement « dans l’ordre » depuis les essais libres, sous peine de sombrer dans l’anonymat du peloton. C’est hélas ce qui est arrivé à Jim à Oschersleben.

« L’équipe n’est pas partie dans la bonne direction aux essais libres en terme de set-up » regrettait le jeune Biterrois.

« Nous avons perdu cette heure de roulage qui est cruciale pour préparer les essais qualificatifs. Je me suis retrouvé 25ème à 1’’3. Nous sommes revenus à notre feuille de réglages de base pour la Q1 mais sans avoir pu la peaufiner. Je me suis rapproché à 681 millièmes de la pole, en 13ème position à quelques minutes de la fin de la séance. Mais quatre pilotes ont amélioré dans les derniers instants et pour quelques centièmes, je me suis retrouvé hors du Top 15 et je n’ai pas pu participer à la Q2. »

Jim obtient ainsi la 17ème position sur les deux grilles de départ du week-end. Le fait que le vainqueur de la première course à Hockenheim, Philipp Eng, n’ait pu faire mieux que 16ème n’était qu’une piètre consolation.

« J’ai pris la roue de Philipp et nous sommes remontés ensemble, nous avons doublé pas mal de voitures en signant de bons chronos, pour finir 10 et 11ème. Il était difficile d’espérer mieux compte tenu de notre début de meeting. » Quelques petits points se glissent dans l’escarcelle de Jim à l’issue de cette première course, s’ajoutant à ceux qu’il avait durement glanés à Hockenheim.

La course 2, la plus longue, n’a duré que 7 tours pour le pilote icsport management.

« La piste était humide avec une seule trajectoire sèche. Doubler à Oschersleben n’a rien d’évident, c’était encore plus délicat dans ces conditions. Alors que je venais de m’emparer de la 14ème place, je suis sorti du virage sur la partie glissante de la piste. Les deux pilotes placés derrière moi ont essayé d’en profiter pour s’infiltrer, et j’ai fini ma course dans le bac à graviers. »

Jim et son équipe vont maintenant se diriger vers la Hongrie et le Hungaroring, où ils tenteront de revenir au premier plan les 31 mai et 1er juin.

Source:  icsport

Share