«

»

Avr 23

L’ambitieux exil sportif de Jim Pla

Depuis deux semaines

Jim Pla Le Mans Porsche Cup 2013 Entre deux séances de test Jim Pla est en Allemagne avec son équipe, occupé à préparer sa saison 2014.

Il ne repassera que quelques jours chez lui, à Béziers, avant de disputer la première épreuve de la Porsche Carrera Cup Deutschland à Hockenheim les 3 et 4 mai.

C’est dire si le meilleur « Jeune Talent Rookie », classé 3ème de la Porsche Carrera Cup France 2013, s’investit à fond dans ce programme crucial pour son avenir sportif.

Après avoir rempli ses objectifs en obtenant haut la main son diplôme de Porschiste sur nos circuits, Jim a décidé en accord avec son management de viser un challenge encore difficile cette année.

Le pilote icsport va se confronter à la coupe Porsche nationale la plus relevée et la plus exposée médiatiquement.

La Porsche Carrera Cup Deutschland fête sa 25ème édition cette année avec l’arrivée d’une nouvelle – et splendide – 911 GT3 Cup basée sur le type 991.

Elle a attiré 36 pilotes représentant 12 nationalités, Jim étant le seul Français engagé.

Comme toujours, les décideurs du prestigieux constructeur de Stuttgart auront un œil attentif sur ce véritable vivier dans lequel ils aiment à puiser pour recruter leurs futurs pilotes officiels…

D’autant que Porsche fait cette année son retour sur la scène mondiale de l’endurance et sera la grande attraction des prochaines 24 Heures du Mans.

Jim s’alignera sous la bannière de l’équipe TECE MRS-Racing, dirigée par Karsten Molitor et Iris Dorr. « Le team a fêté ses vingt ans à l’automne dernier » précise le Biterrois.

« Ils ont couru dans différentes catégories, mais possèdent surtout une grosse expérience de la Porsche Carrera Cup qu’ils ont d’ailleurs remportée en 2008 avec René Rast. Lors des premiers tests à Hockenheim où je découvrais la 991, nous avons eu un problème de moteur le premier jour.

Mais le lendemain, alors qu’il y avait plus de 40 voitures qui s’entraînaient pour la Cup et la Supercup, j’ai réalisé le 5ème temps à seulement 2 dixièmes et demi du plus rapide. Nous sommes ensuite allés sur le Hungaroring puis à Oschersleben et il nous reste encore deux jours d’essais à effectuer au Lausitzring avant le premier meeting. »

Les performances signées lors de ces tests ont déjà contribué à construire une belle confiance entre Jim et son équipe. Mais notre ancien double champion de France de Karting est conscient que sa tâche sera ardue.

« Nous serons souvent une vingtaine dans la même seconde, il y a beaucoup de jeunes pilotes talentueux dont cinq qui sont directement soutenus par les programmes « Junior » de Porsche Motorsport.

Mais au vu des premiers roulages, je suis sûr que nous serons dans le coup. A moi de concrétiser ce potentiel de façon à offrir les meilleurs résultats possibles à l’équipe, à mes partenaires et au comité de soutien mis en place pour m’aider à financer mes frais de déplacements. Merci à tous ! »

source: icsport : Christian Bouas

Share