«

»

Fév 14

Balayage des pilotes américains lors des finales de la Triple couronne au Grand Prix

Les performances se sont améliorées à mesure que l’intensité de la tempête diminuait

2014-02-16La bordée de neige qui est tombée en Estrie a légèrement modifié la programmation de la première journée de la 32e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt présenté par Intact assurance.
Les spectateurs ont pu apprécier la hardiesse des pilotes de snocross dont les performances se sont améliorées à mesure que l’intensité de la tempête diminuait.
Avec l’annulation du programme de vendredi des motoneiges sur l’anneau de glace à cause d’une visibilité nulle pour les pilotes qui auraient filé à plus de 160 km-h, l’attention a été portée sur les grandes finales de la Triple couronne. Ces finales opposaient les meilleurs pilotes du circuit américain East Coast Snocross (ECS) contre ceux du championnat québécois Super Compétitions Motorisées XTrêmes (SCMX).

Parti de la position de tête, Lincoln Lemieux de St.Johnsbury au Vermont a fait cavalier seul lors de la finale de la Triple couronne pour mener le circuit ECS à un balayage en catégorie Pro Open. Deux Québécois qui font carrière aux États-Unis ont complété le podium. Danny Poirier de Saint-Théodore-d’Acton a terminé deuxième devant Mathieu Morin de Val-d’Or. Dave Asselin de La Doré a été le meilleur pilote du SCMX avec une cinquième place.

En Pro Lite, Hunter Patenaude de Hartland au Vermont a poursuivi la domination du ECS avec un triomphe devant son compatriote Jason Boron. David Tremblay de Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean a sauvé l’honneur du SCMX dans cette catégorie avec une place sur la troisième marche du podium.

En finale de la Triple couronne Sport, l’Américain Bruce Gaspardi a eu le triomphe facile en début de journée devant Simon-Pierre Larouche d’Alma et Raphaël Lemieux de Terrebonne. Pier-Luc Ouellette de Sainte-Anne-des-Plaines a pris le quatrième rang, suivi de Christopher Ingles de Pennellville, New York.

Chez les Dames, Mégan Brodeur de Coaticook a causé une surprise en prenant la mesure de l’expérimentée Steffanie Lemieux Bell de New Glouster, Maine et Nykea Williams de Lyndonville au Vermont, une autre jeune qui promet.

On retourne à jeudi après-midi, alors que la jeune Sabrina Blanchet a subi de sérieuses blessures à la suite d’une sortie de piste lors des essais libres. La jeune pilote de Québec a été transportée au CHUS de Sherbrooke où les médecins ont diagnostiqué une fracture à la jambe gauche et une autre au bassin, en plus d’une légère commotion cérébrale.

Avec seulement quelques flocons à l’horizon, tout devrait revenir à la normale avec un programme complet samedi, tout comme dimanche, avec les essais libres sur l’ovale de glace pour motoneiges, VTT et motocross, ainsi que les motoneiges snocross de 8 h à 9 h suivis immédiatement des qualifications. Les grandes finales des principales catégories débuteront vers 15 h 30. Samedi vers 11 heures sur l’ovale de glace, place à la course des médias au volant de véhicules côte à côte Can-Am Maverick. En fin d’après-midi samedi, les amateurs de sports extrêmes sont invités à la confrontation freestyle snocross Québec – USA dans la Zone XTrême du circuit Yvon Duhamel. Les finales freestyle débuteront à 18 heures. Prévus vendredi soir, les feux d’artifice ont été reportés à samedi 19 heures, immédiatement après le Freestyle.

Les billets d’admission générale pour la 32e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt présenté par Intact assurance pour samedi et dimanche (15 et 16 février) sont disponibles au service de la billetterie du circuit Yvon-Duhamel située au 917, route 222 à Maricourt (J0L 2L2). L’entrée est de 30 $ pour chaque journée. Les enfants de 12 ans et moins accompagnés d’un adulte sont admis gratuitement sur le site du Grand Prix. Cette dernière offre n’est cependant pas valable pour les loges chauffées.

Source :  Max d’Orsonnens

Share