«

»

Août 21

WRC – Podium, objectif minimum pour Hirvonen en Allemagne

Hirvonen n’est monté qu’à deux reprises sur le podium cette saison

Mikko Hirvonen - photo © DPPI - François Baudin Le championnat du monde des rallyes retrouve l’asphalte ce week-end à l’occasion du Rallye d’Allemagne. Mikko Hirvonen ne se mouille pas, ambitionnant seulement de terminer dans le tiercé de tête.

L’équipe Citroën Racing a un record peu banal au Rallye d’Allemagne. La firme au Chevron y a en effet enchaîné pas moins de 12 victoires consécutives. La première datant de 2001, et signée par la Xsara T4 de Philippe Bugalski / Jean-Paul Chiaroni, alors que l’épreuve ne figurait pas encore au calendrier mondial.

Mikko Hirvonen et Dani Sordo auront donc ce week-end la lourde tâche de compléter cette incroyable série de succès. Mais beaucoup d’inconnues subsistent à la veille du shakedown, notamment quant au potentiel de la VW Polo R WRC sur l’asphalte, une surface qu’elle n’a jamais vraiment affronté en compétition.
 
Peu, importe, troisième l’an passé pour sa première venue outre-Rhin avec la DS3, Mikko Hirvonen veut de nouveau terminer dans le tiercé de tête.

« Il y a longtemps que nous n’avons plus roulé sur asphalte, mais nos essais nous ont permis de reprendre contact et de retrouver les automatismes de pilotage, souligne le Finlandais.

Je suis impatient d’être au départ. C’est une épreuve toujours difficile, mais je l’apprécie particulièrement lorsque les routes sont sèches. Si nous parvenons à adopter le rythme que nous avions en tests, je pense que nous pouvons nous battre pour une des marches du podium. C’est l’objectif minimum. »
 
Voilà qui lui ferait le plus grand bien, puisqu’il n’a connu ce bonheur qu’à deux reprises cette saison. Décevant pour un prétendant au titre en début de saison.

De plus si, avec 108 points de retard sur Sébastien Ogier, Hirvonen a fait une croix sur la couronne mondiale, il va falloir cravacher pour permettre à Citroën de rester au contact de VW Motorsport coté Constructeurs, la marque française accusant 55 points de retard à cinq manches du terme.

source: Autohebdo.fr (photo:© DPPI / François Baudin)

Share