«

»

fév 14

Michael Shank Racing a vendu sa Dallara

Depuis 2012, l’écurie l’écurie Michael Shank Racing essaie en vain de faire ses débuts en IndyCar

Michael Shank Racing logoMichael Shank Racing no 60A l’aube de la saison 2013, elle a finalement décidé de vendre sa seule monoplace à Schmidt-Peterson Motorsports. Désormais, elle espère conclure un partenariat avec une équipe existante pour disputer les 500 Miles d’Indianapolis.

Le projet d’aligner l’écurie Michael Shank Racing semble « mort-né ». Initié en 2012 par le patron et propriétaire de l’écurie éponyme, Michael Shank, il prévoyait d’aligner Paul Tracy afin d’offrir au Canadien une tournée d’adieux mais aussi de profiter de son expérience pour déverminer la nouvelle Dallara DW12 avant de la confier à un jeune pilote.

 Malheureusement alors qu’il avait fait l’acquisition d’un châssis et qu’il bénéficiait du soutien du Président de l’époque, Randy Bernard, Shank n’est jamais parvenu à conclure un accord avec un motoriste.

En 2013, MSR a de nouveau tout essayé pour être sur les grilles de départ mais à nouveau, l’écurie n’a pu conclure un accord ni avec Honda ni avec Chevrolet et a également dû faire face à des problèmes budgétaires.

Devant l’impossibilité de disputer cette saison, Michael Shank a donc décidé de vendre son châssis et c’est l’écurie Schmidt-Peterson Motorsports qui en a fait l’acquisition pour l’attribuer à Tristan Vautier. Désormais, MSR espère pouvoir apporter son support à une écurie existante lors de l’Indy 500.

« Il y a toutes sortes de possibilités. C’était la chose la plus farfelue que j’ai jamais connue. Le jour où j’ai vendu ma voiture, j’ai eu trois écuries qui m’ont sondé afin d’engager une voiture à Indy. Nous n’avons pas de courses de sport prototype en mai, donc nous sommes libres de faire rouler une voiture pour n’importe qui et toute mon équipe a une expérience en monoplace. »

source : www.us-racing.com par Kevin VERNAZ (photo: © IndyCar Series / Brett Kelley)