«

»

fév 11

Soirée de gala pour la quatrième promotion du Hall of Fame

La quatrième promotion du Hall of Fame de la NASCAR a été intronisée à Charlotte

NASCAR Hall of  Fame 2013NASCAR Hall Of FameBuck Baker, Cotton Owens, Herb Thomas, Leonard Wood et Rusty Wallace y ont été intronisés. Cinq hommes, cinq profils différents, une même passion la NASCAR. Un coureur légendaire, un mécanicien de génie, un pionnier parmi les propriétaires, le premier double champion de l’histoire de ce sport et enfin un gagnant prolifique à la langue bien pendue.

Voila le pédigrée de la quatrième promotion du Hall of Fame.

 Si Buck Baker, Cotton Owens et Herb Thomas ont été intronisés à titre postume Leonard Wood ainsi que Rusty Wallace étaient bien présents pour rejoindre les quinze autres monstres sacrés de ce Hall of Fame parmi lesquels Richard Petty, septuple champion et recordman des victoires avec 200, toutes acquises dans la catégorie reine.

C’est Ned Jarrett, un membre de la deuxième promotion qui a introduit Herb Thomas champion en 1951 et 1953 ainsi que vice-champion en 1952, 1954 et 1956. Thomas a compilé 48 victoires en 228 départs ce qui représente encore aujourd’hui le meilleur pourcentage de l’histoire de la NASCAR Sprint Cup avec 21,05.

 Thomas fut également le premier triple vainqueur des Southern 500 sur le Darlington Raceway tout comme le premier pilote/propriétaire à remporter un titre. C’est Joel, son fils, qui s’est exprimé après avoir reçu la traditionnelle bague.

Joel Thomas : « Je crois sincèrement que c’est le plus grand honneur qu’un pilote peut recevoir. Merci à tous ses fans. »

 Kyle Davis, le petit-fils de Cotton Owens a accepté l’intronisation de son grand-père effectuée par un autre membre du Hall of Fame, David Pearson qui en 1966 a remporté quinze courses et le titre de champion alors qu’il pilotait une voiture de Cotton Owens.

David Pearson : «  »J’apprécie que la famille de Cotton m’ait demandé de l’introniser. Chaque dimanche, après l’église j’allais avec lui et sa femme, Dot, manger et cela a duré pendant des années. »

 Connu comme le roi de la Modified avec plus de cent victoires à son actif dans ce type de voitures, Owens compte aussi neuf succès dans la série reine de la NASCAR et ce avant de faire sa réputation en tant que propriétaire. Owens a par la suite signé trente-huit victoires en tant que propriétaire avec des pilotes comme Pearson, Junior Johnson, Bobby Isaac, Jim Paschal et Buddy Baker.

Kyle Davis : « Je suis honoré d’être ici ce soir au nom de mon grand-père et mon héros. Il était l’homme le plus loyal et travailleur que j’ai rencontré. »

 Leonard Wood, surnommé Leonardo da Vinci of NASCAR par le journaliste Mike Joy, a pour sa part été intronisé par son neveu Eddie Wood, qui avec son frère Len, gère la Wood Borthers Racing, une écurie présente en NASCAR depuis 1953.

 La première équipe Wood Brothers était composée de Leonard, le chef d’équipe, ainsi que de Glen le pilote. Une fois que Glen a pris sa retraite l’écurie a employé de nombreux pilotes parmi lesquels Cale Yarborough, David Pearson, Dan Gurney, A.J. Foyt, Curtis Turner, Marvin Panch ou encore Bill Elliott pour ne citer qu’eux.

 L’écurie compte 98 succès en Sprint Cup, le dernier datant de février 2011 grâce au succès de Trevor Bayne lors des Daytona 500. Cette écurie a également révolutionné les arrêts aux stands lors de l’édition 1965 de l’Indy 500. Jim Clark, vainqueur sur une Lotus Ford doit une très grande partie de son succès à cette équipe.

Leonard Wood : « C’est une bonne chose que ce soit une bague et non un chapeau, car vue la taille je n’aurais pu le porter. Je suis fier de rejoindre le Hall of Fame au côté de légendes comme Buck Baker, Herb Thomas, Cottoon Owens et Rusty Wallace. Avec mon frère nous avons appris ensemble et gagné ensemble. »

 Buck Baker a été intronisé par son fils, Buddy. Comme Thomas il a remporté deux titres de champion, mais consécutivement en 1956 et 1957 signant notamment une série impressionnante pour l’époque de huit top-5 consécutifs.

 Baker compte quarante-six victoires dans la première division de la NASCAR dont vingt-quatre lors de ses deux titres. Il est aussi triple vainqueur des Southern 500. C’est sa femme Susan qui a accepté l’intronisation et la bague.

Susan Baker : « J’epère seulement que Buck est ici ce soir, car il aurait eu des choses très drôles à raconter. Je sais qu’il est dans nos esprits. Il faisait toujours impression aux gens que ce soit en bien ou en mal. Si vous l’aviez rencontré vous ne l’auriez pas oublié. »

 Dernier intronisé, le champion 1989 Rusty Wallace par son fils Greg. Avec l’arrivée de Rusty Wallace tous les pilotes ayant plus de cinquante victoires en Sprint Cup et étant éligibles sont maintenant au Hall of Fame. Wallace compte 55 victoires dont neuf à Bristol.

Rusty Wallace : « Je suis honoré de ce que j’ai fait. Je suis honoré de me tenir ici devant vous et je ne peux remercier tout le monde de m’avoir sélectionné. »

 Ce sont des pilotes en activité qui ont présenté les futurs membres du Hall of Fame avant leur intronisation. Carl Edwards pour Thomas, Mark Martin pour Owens, Trevor Bayne pour Wood, Jeff Gordon pour Baker et enfin Brad Keselowski pour Wallace.

source: www.us-racing.com par Geoffroy LETTIER (photo: © John Harrelson/NASCAR)



Voir Flagworld.com version téléphone