«

»

fév 04

Vettel et Alonso ne feront jamais équipe chez Ferrari

Les rumeurs font pourtant état d’une signature de Vettel chez Ferrari en 2014

Fernando Alonso - Sebastian Vettel 2013-02-0302 - Scuderia FerrariA eux deux, ils ont remporté 30 des 58 derniers Grands Prix disputés, soit plus de la moitié des courses de Formule 1 de ces trois dernières années. Eux, ce sont Sebastian Vettel et Fernando Alonso.

Depuis plusieurs saisons déjà, de folles rumeurs enverraient le premier rejoindre le second au sein de la Scuderia Ferrari, de quoi constituer une « dream team » rouge qui ne déplairait sans doute pas aux Tifosis, ni même aux dirigeants de la firme au Cheval Cabré.

Mais voilà, pour Luca Di Montezemolo, le Président de Ferrari, les choses sont claires : Vettel et Alonso ne seront jamais coéquipiers, pas chez lui tout du moins. L’Italien préfère éviter d’avoir « deux coqs dans un poulailler », histoire d’éviter des mésaventures à la McLaren (Prost-Senna ou Alonso-Hamilton étant de parfaits exemples des problèmes que cela peut engendrer).

Si le contrat d’Alonso court jusqu’en 2016, une arrivée de Vettel après cette date n’est pas à exclure. Di Montezemolo, encore lui, avait déclaré en décembre dernier que « ce serait très bon pour nous [ndlr : la Scuderia Ferrari]« . Le Team Principal de la Scuderia, Stefano Domenicali, se tente quant à lui d’un « ne jamais dire jamais ».

Les rumeurs font pourtant état d’une signature de Vettel chez Ferrari en 2014… Difficile à croire vu les propos du Président de la firme de Maranello. Il se murmure d’ailleurs qu’au moment de renouveler son contrat, Alonso aurait exigé que son rival de chez Red Bull ne porte pas de combinaison frappée d’un Cheval Cabré…

Pendant ce temps là, Red Bull Racing peut se réjouir de la prolongation de Christian Horner et d’Adrian Newey. Avec un Sebastian Vettel aux anges, qui se dit très heureux dans l’équipe du Taureau Rouge, et qui dispose qui plus est d’une voiture très compétitive depuis quatre ans, il n’y a aucune raison de voir un quelconque bouleversement l’an prochain.

source: ToileF1.com