«

»

jan 22

Massa a travaillé son mental avec un psychologue

Après avoir traversé une année 2012 compliquée

2012-09-02 - Ferrari - Belgium - Felipe Massa 202 - Scuderia FerrariFelipe Massa est revenu sur sa situation et la manière dont il a vécu les derniers mois. Après une première moitié de saison aux abonnés absents, le Brésilien avait retrouvé un second souffle après l’été, sauvant ainsi sa place au sein de la Scuderia Ferrari.

« En réalité, ce n’est pas que la voiture avait beaucoup changé à partir du mois d’août. Il y avait également un changement de mon côté. Même si 90% des gens ne veulent pas croire en moi, il est important de croire en soi-même, on ne devient pas bon un jour et mauvais le lendemain », a-t-il confié au Daily Telegraph.

Pour se remettre en selle, Massa a reconnu avoir eu recours à un suivi mental pour reprendre confiance en lui, comme il l’explique dans les colonnes du Sun.

« J’ai pensé à beaucoup de choses. Je pensais que j’étais fini. J’ai pensé ne pas rester chez Ferrari. Je ne savais pas ce qui allait se passer. Il y avait tellement de choses dans mon cerveau. J’ai parlé avec tout le monde mais j’ai aussi travaillé avec un psychologue sportif. Ce n’était que le début. Après ça, j’ai été capable de changer la direction de mes pensées, le sens de mon travail. » A l’heure de se tourner vers la saison 2013, Felipe Massa est un pilote heureux, convaincu de pouvoir retrouver les podiums régulièrement et d’aider son équipe à conquérir le titre constructeurs.

« Maintenant je suis heureux. Quand vous montez dans la voiture et que vous voulez prendre du plaisir, c’est la meilleure façon possible de faire votre travail. En faisant cela, vous pouvez vivre une année comme 2008″, a-t-il déclaré sur le site officiel de Ferrari.

« Je ne peux pas imaginer une équipe qui ne veut pas deux pilotes compétitifs. Je me souviens quand Kimi [Räikkönen] était mon coéquipier et comment nous nous sommes aidés d’une saison à l’autre. C’est la même chose avec Fernando, c’est le travail d’équipe, l’harmonie entre nous est une aide comme ça le serait pour n’importe quel job. En Australie nous recommencerons à zéro et tout dépendra de ma capacité et du chemin que prendra le championnat. »

source: ToileF1.com