«

»

jan 20

Dakar 2013: Despres et Peter, puissance 5!

Stéphane Peterhansel s’offre  le record des victoires en voitures

Dakar 2013 logoCyril Despres17ème de la 14ème et dernière étape du Dakar 2013, gagnée par le Chilien Francisco « Chaleco » Lopez, le Français Cyril Despres remporte son 5ème Dakar, et rejoint ainsi Cyril Neveu au palmarès de l’épreuve, à une marche du record de Stéphane Peterhansel.

Surtout, le Français peut s’enorgueillir d’avoir amené son porteur d’eau, le Portugais Ruben Faria, sur la 2ème marche du podium, pour un historique doublé du KTM RedBull Rally Factory Team.

Côté autos aussi, un Français célèbre son 5ème titre, mais sur 4 roues. Sacré à Santiago, Stéphane Peterhansel s’offre ainsi le record des victoires en voitures, devant Ari Vatanen, et porte à 11 le record absolu des victoires toutes catégories sur le Dakar.

Chaleco trahit par sa mécanique. Contraint de changer de moteur, après avoir perdu sa 4ème vitesse en fin de 13ème étape, le Chilien Chaleco Lopez a logiquement écopé d’une pénalité de 15 minutes, retombant ainsi en 3ème position du général, 8’34 derrière Faria, et surtout 1’30 seulement devant le Slovaque Ivan Jakes.

En danger donc pour son podium, autant que touché dans son honneur, le Chilien a tout donné dans cette dernière étape, longue de 126 km chronométrés, pour, au final, s’offrir son 5ème scratch du rallye, 29 » devant Ruben Faria et 37 » devant son rival pour le titre de meilleur performer, l’Espagnol Joan Barreda.
  
Reste qu’au général, ce baroud d’honneur du Chilien ne change rien : c’est bien l’équipe officielle KTM qui triomphe en plaçant ses deux machines aux deux premières places. Implacable stratège en piste, le tenant du titre, Cyril Despres, s’offre ainsi son 1er doublé victorieux et un troisième succès en Amérique du Sud (2010-2012-2013), après ses 2 premières victoires en terres africaines (2005-2007).

Un 5ème titre, qui le place désormais à égalité au palmarès avec Cyril Neveu, conquis finalement 10’43 devant son porteur d’eau, Ruben Faria, désormais motard portugais le mieux classé sur un Dakar, et 18’48 devant le héros du pays d’arrivée, Chaleco Lopez. Derrière, belle performance du modeste, mais hyper régulier, Slovaque Ivan Jakes qui termine 4ème à 23’54, soit plus de 20′ devant l’Espagnol Juan Pedrero, 5e.

Côté quads aussi la maîtrise du vainqueur a été impressionnante. 3ème de la dernière spéciale remportée par le Sud-Africain Sarel Van Biljon, sa 3ème en 2013, Marcos Patronelli remporte son 2e Dakar après celui de 2010, et revient ainsi à égalité avec son frère aîné, Alejandro, absent cette année. Surtout l’Argentin, qui a pris la tête du général dès la 2e étape, finit avec 1h50’35 d’avance sur le Chilien Ignacio Casale, et 3h16’49 sur le Polonais Rafal Sonik. Un gouffre!
   
En autos, cette dernière étape a vu le baroud d’honneur de Nani Roma, vainqueur de sa 4ème victoire 2013, ce qui en fait le meilleur performer de l’édition, respectivement 13 » et 31 » devant les Argentins Orlando Terranova et Lucio Alvarez.

Un 9ème succès en carrière qui ne permettra cependant pas au Catalan de reprendre la 3ème marche du podium à son coéquipier Leonid Novitskiy, 7ème du jour. Reste évidemment la satisfaction pour le Team X-Raid de placer 4 de ses machines aux 5 premières places, et surtout de conserver le titre acquis l’an passé, grâce à un Stéphane Peterhansel inébranlable.

En pleine gestion, sur cette dernière étape comme tout au long de la dernière semaine, le Français conclut sans surprises son 25ème Dakar par une 5ème victoire sur 4 roues, la 11ème toutes catégories confondues. Au final, « Peter » devance de 42’22 le toujours aussi régulier Sud-Africain Giniel de Villiers, et de 1h28’22 donc le Russe Novitskiy.

Enfin, chez les camions, si cette dernière spéciale a vu la 1ère victoire d’étape sur un Dakar pour le patron du team Veka-MAN Pieter Versluis, 2’04 devant Gerard De Rooy, c’est bien le tir groupé du Team Kamaz qu’elle a consacré ! Malgré une grosse frayeur pour Karginov, arrivé sur la jante avant-droite au terme de cette 35ème édition, les camions bleus assurent quand même le triplé.

Eduard Nikolaev remporte ainsi son 1er Dakar 37’10 devant Ayrat Mardeev, 5e du jour et qui coiffe ainsi au poteau (47 » seulement) son coéquipier Karginov pour la 2e place générale. Le tenant du titre, Gerard de Rooy, échoue de son côté à 4’19 du podium.

source: Dakar.com