«

»

août 13

Les retours marquants : Michael Schumacher (2/2)

Partie 2 : 2007 à 2012

2012-05-27 - Mercedes AMG Petronas - Monaco - Michael Schumacher 032012-06-09_1251Entre 2007 et 2009, Michael Schumacher s’essaye à diverses activités. L’homme le plus titré de la discipline sera tout d’abord l’assistant de Jean Todt dans la direction sportive de Ferrari. Il remontera pourtant à bord de la F2007 pour effectuer quelques tests.

Schumacher prend aussi sans prétention le départ de quelques courses moto. Il tournera même dans Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques, de Thomas Langmann et Frédéric Forestier, aux côtés de Jean Todt !

Le duo prend part à une course de char, rappelant les Grand Prix de Formule 1 (passage au stand, chronomètre du Français, char rouge …). Leurs salaires seront reversés à leur association : l’Institut du cerveau et de la moelle épinière.

En 2009, le pilote Felipe Massa, est grièvement blessé. La Scuderia annonce que le septuple champion du monde le remplacera jusqu’au retour du Brésilien. Malheureusement, les médecins n’autorisent pas l’Allemand à faire son retour en Formule 1, en raison de douleurs à la nuque après une chute en Superbike.

Pourtant, fin 2009, Mercedes Grand Prix annonce l’arrivée du champion aux côtés d’un autre Allemand, Nico Rosberg, pour une durée de 3 ans. Schumacher retrouve Ross Brawn avec qui il a remporté ses titres.

L’écurie dirigée par Brawn (Brawn GP, championne du monde en titre) est rachetée par Mercedes, qui tente (à son tour) un retour en Formule 1. Malheureusement, le come-back de Schumi ne se passera pas tout à fait comme prévu. Dominé par son jeune co-équipier, il a du mal à retrouver son rythme. Perturbé par les nombreux changements de règlements et pas à l’aise avec les pneus, Schumacher termine la saison à la 9e place du classement final, avec deux 4e place comme meilleurs résultats.

Les années passent, mais ne se ressemblent … pas forcément ! De nouveau dominé par Rosberg en début de saison, l’ancien pilote Ferrari parvient à tenir la dragée haute à son co-équipier lors de la seconde partie du championnat 2011.

Il passe même très près du podium au Canada, sous la pluie, mais termine finalement à la 4e place. Il progresse d’une place au classement final mais termine une nouvelle fois derrière le fils de Keke Rosberg.

2012 est une année très contrastée pour le pilote de 43 ans. De nouveau performant, il bat de nombreuses fois Rosberg en qualifications. Il signe le meilleur temps des Q3 à Monaco, mais part 6e après une pénalité de 5 place sur la grille de départ. Il termine 3e à Valence, son premier podium depuis 6 ans !

Malheureusement pour le Kaiser, sa monoplace lui joue des tours. Il abandonne à 6 reprises, dont 5 fois en raison de problèmes mécaniques. A chaque course terminée, Schumi a marqué des points.

La Mercedes de 2012 est de plus, très irrégulière : classé à la 17e position lors du Grand Prix de Hongrie, Schumacher part finalement des stands (il coupe son moteur avant le départ, après s’être trompé de position). Trop rapide dans la voie des stands, Schumacher prend une pénalité, puis abandonne à quelques tours de la fin (problème de télémétrie).

Schumacher participera à son 300e Grand Prix lors de la prochaine épreuve, en Belgique. Le contrat du champion se termine fin 2012, mais l’Allemand n’a pas encore pris de décision quant à son avenir en F1.

source: ToileF1.com