«

»

mar 14

Déjà plus de 20 voitures sur la grille

 À un mois du coup d’envoi de la saison 2012 de l’EURO-RACECAR

Euro Racecar NASCAR logoNogaro logoL’EURO-RACECAR, premier championnat labellisé NASCAR TOURING SERIES en Europe, les équipes affûtent leur matériel et composent les équipages. L’objectif, être fin prêt pour les NOGARO 200, les 8 et 9 avril. En fin d’année, en effet, seuls les meilleurs se verront ouvrir les portes menant à la NASCAR, aux Etats-Unis!

La récompense promise aux meilleurs pilotes ELITE, OPEN et JUNIORS ne peut qu’inciter tous les acteurs à une motivation de tous les instants.

Entre courses NASCAR et participations aux cérémonies annuelles réservées aux champions dans le mythique Hall Of Fame NASCAR, c’est l’Amérique qui s’offre à eux ! Un mois avant le début de la saison, déjà plus de 20 voitures sont bichonnées dans les ateliers des teams qui composent la famille EURO-RACECAR NASCAR Touring Series. Leurs responsables ont déjà de grandes ambitions.

Still Racing, la structure toulousaine qu’a intégrée le champion 2011 Eric Hélary, aligne trois autos. En attendant de participer à l’épreuve de NASCAR, récompense de son titre, Eric Hélary est devenu team manager et tentera de mener Romain Thiévin, fer de lance de la n°99, sur le chemin du titre.

« J’ai été particulièrement intéressé par ce pilote car je veux jouer la gagne. J’apporterai quant à moi mon expérience à tous les pilotes du team », confie Eric Hélary.

Le Team Orhes poursuit également son effort en amenant trois voitures. « L’objectif est clairement de se battre pour le titre avec Romain Iannetta, sur la n°25 », déclare Olivier Pernaut manager mais aussi pilote ELITE sur la n°88.

« Nous aurons également un excellent Junior avec le pilote suédois Freddy Nordstrom. Nous voulons jouer sur les deux tableaux Elite et Open, comme l’ont démontré les résultats de fin de saison dernière. Je compte sur la venue d’un ingénieur réputé, Frédéric Galizzi, pour gagner encore plus en performance. »

Over-Drive table également sur trois voitures, dont une, la n°11, sera confiée en ELITE à Romain Fournillier.

« L’an passé, nous avions sacrifié ce classement pour que Romain se concentre sur l’OPEN, puisqu’il disputait les deux. Il l’a remporté. Si la saison se passe bien pour lui, il pourra prétendre terminer sur le podium », souligne Philippe de Korsak. « Dans le cas contraire, un Top 5 est tout à fait envisageable. »

Le Gonneau Racing, venu de Belgique, est la quatrième équipe engageant trois RACECAR. La n°15 est réservée à Vincent Gonneau, qui évoluera dans les deux championnats.

« Vincent a gagné à Magny-Cours et Brands Hatch en OPEN l’an passé, et il a terminé 3e du championnat. Il sera donc un prétendant au titre 2012 », assure Yannick Gonneau. Dans le baquet de la n°46 sera par ailleurs présente une pilote féminine réputée en Belgique, en la personne de Nathalie Maillet.

 Chez Pole Position 81, on passe à trois autos, portant les n°17, 55 et 81. « Le plateau est chaque année de plus en plus relevé », remarque Christian Delpeche.

« Avec Bruno Cosin sur la n°55, nous allons tenter de terminer entre la 5e et la 7e place. Ce serait très bien. Sur la 17, Willy Boucenna le Champion 2009 devrait épauler Philippe Baudinière ».

Tandis qu’elle évoluera à domicile à Nogaro, l’équipe TFT tentera de poser la première pierre d’un édifice qui consiste à construire le titre. Elle bénéficiera pour cela des performances de l’Espagnol Ander Vilarino sur la n°2, l’équipage restant à désigner sur la n°64.

« L’ELITE est en ligne de mire, mais si nous pouvons avoir l’OPEN avec Eric Quintal, on ne va pas se gêner ! 2011 fut une saison d’apprentissage pour Ander. Il venait du proto et il est allé crescendo. Il s’adapte très vite et sera donc opérationnel d’entrée », souligne Tony Pereira.

Rapido Racing, le team suisse, s’est également attaché les services de jeunes pilotes prometteurs pour mener les n°5 et n°6 sur Victory Lane.

« Nous avons de bonnes bases pour aller chercher le Top 3 avec Antoine Lioen. Quant à Anthony Garbarino, il est rapide, il en veut, et il devra s’adapter à un nouvel univers », précise Joaquin Gabaron. Sa nouvelle recrue n’a en effet que quelques saisons de karting et deux courses en RACECAR dans les jambes mais a affiché des performances prometteuses.

Les femmes prendront-elles le pouvoir ?

C’est ce qu’entend faire Autosport 42, qui présente une voiture pour un équipage 100% féminin. Dans l’attente de la confirmation d’une pilote OPEN, Carole Perrin sera une prétendante à la victoire en ELITE sur la N°42. « On est remonté comme des pendules », affirme Jacques Perrin.

« J’essaye de rester impartial parce qu’il s’agit de ma fille, mais elle se battra pour le podium final. Elle a tout de même gagné à Motorland-Aragon en 2011 et s’est très souvent montré aussi rapide que ces messieurs. »

Ce qui constituait auparavant une structure à deux voitures s’est mué en deux équipes distinctes en engageant une chacune. VTS 85, team familial comme il en existe tant dans l’univers de la NASCAR, verra se relayer au volant de la n°85 les Gaudin père et fils.

Son ancien pensionnaire, Franck Violas, a pour sa part décidé de voler de ses propres ailes au travers de RDV Compétition, sur la n°28. « Je porterai toutes les casquettes », plaisante-t-il.

« Je repars de zéro et mon objectif sera de faire mieux, à savoir terminer autour des 11-12e et se rapprocher du top 5 en OPEN. Il y a tellement d’animation dans ce peloton que tout est possible ! »

Avec d’autres projets en cours de finalisation, La grille 2012 s’annonce déjà bien remplie et les courses spectaculaires. Les compositions des équipages seront annoncées dans les prochaines semaines …

source: us-racing.com par Arnaud REMY (photo:© EURO-RACECAR)