«

»

Nov 18

L’équipe HRT sera-t-elle à la ligne départ ?

Pour la saison 2011

2010-11-13 - Hispania F1 Racing Team - Bruno Senna 062010-08-01 - Hispania F1 Racing Team - Christian Klien - Jose Ramon Carabante  - Jose Carabante AguileraLe propriétaire de HRT, Jose Ramon Carabante, a confié que son équipe vivait actuellement une période cruciale dans son histoire pour maintenir sa place sur la grille de Formule 1 l’année prochaine. Tout va mal pour l’écurie espagnole ces dernières semaines. HRT n’a pas été capable de décrocher la dixième place au championnat des constructeurs, ce qui lui aurait rapporté quelques millions d’euros des revenus télé et publicitaires de la Formule 1.

Pire, à quatre mois du début de la nouvelle saison, le 13 mars à Bahreïn, l’équipe ne dispose toujours pas de châssis en développement ! HRT espérait se baser sur la Toyota de 2010, mal lui en a pris, Toyota Motorsport ayant cessé toute collaboration avec elle suite à des défauts de paiement.

Cela souligne bien les difficultés actuelles que rencontre HRT pour ne garantir son avenir qu’à court terme en Formule 1. Jose Ramon Carabante a d’ailleurs confirmé à la radio espagnole Cadena Ser que son écurie vivait actuellement « une semaine cruciale, déterminante pour le futur de l’équipe ».

Un futur qui passera par des pilotes payants, indispensables pour permettre à HRT de rester à flot :

« Un budget doit être au-dessus de 120 ou 130 millions d’euros. Avec ça, nous ferions un bon dans le Top 10. Cette année, nous en avions 45 et l’an prochain ce sera 55 et nous en aimerions au moins 65. Ferrari est par exemple à 400 millions chaque saison. »

Une porte fermée

Cela pourrait fermer la porte à l’arrivée de Pedro de la Rosa dans l’équipe. Le pilote espagnol devra amener environ 10 millions d’euros de commandite s’il veut poursuivre sa carrière en Formule 1.

« Pedro veut venir, mais ça dépend vraiment du soutien. Sans argent, il n’y a pas de place pour lui. Nous ne pouvons pas nous permettre un luxe comme celui-là. Il doit contribuer à hauteur de 8 à 10 millions.

« Nous avons parlé avec des entreprises pour essayer d’attirer des commanditaires, et nous aimerions avoir deux pilotes espagnols pour notre identité et quelqu’un comme Pedro qui peut nous donner une certaine direction pour 2012. »

Révélateur du plus grand flou qui règne quant à la présence de HRT en 2011, Jose Ramon Carabante a confirmé que son équipe ne savait même pas encore où seront ses installations :

« Nous avons des offres de Madrid et Barcelone. Pour la logistique, nous aimerions être au centre de l’Europe. »

On voudrait Davide Valsecchi

Davide Valsecchi, qui a effectué des essais avec Hispania Racing Team à Abu Dhabi en début de semaine, a impressionné Colin Kolles.

Le patron de l’équipe espagnole a été conquis par la performance de l’Italien et souhaiterait fortement l’enrôler pour 2011.

Problème, HRT est à la recherche de pilotes en mesure de financer leur baquet, ce qui n’est pas forcément le cas de Valsecchi.

« L’Italie doit le soutenir » a déclaré Kolles au journal italien la Gazzetta dello Sport.

« Il a été très rapide et a constamment amélioré ses chronos, ayant pris la mesure de l’auto en quatre tours à peine. Ca lui a pris très peu de temps tandis que certains de ses collègues n’y sont pas parvenus sur une saison entière ».

De telles éloges sont assez rares et on peut imaginer que Colin Kolles fera tout pour que le Champion de GP2 Asia Series 2010 soit présent dans un baquet HRT la saison prochaine.

Davide Valsecchi a été le plus rapide des trois pilotes qui ont pris le volant durant les deux journées d’essais.

source: www.toilef1.com

Share