«

»

Fév 21

Valcourt: Dustin Wahl envoie Jacques Villeneuve à l’hôpital ! (+ photos)

Alors qu’il était premier !

2010-02-21 - DimancheValcourt – Le vétéran Jacques Villeneuve était parti pour la gloire à la 28e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt et il avait dans sa mire une quatrième victoire à cette classique hivernale… mais il est finalement parti pour compléter sa journée à l’hôpital suite à un accrochage avec l’Américain Dustin Wahl.

 

(cliquez sur la photo pour accéder à nos albums exclusifs)

À la mi-course de la finale de Champ 440, « Coco » occupait la position de commande après l’abandon de Matt Schultz qui l’avait « dévoré » au départ.  

Mais derrière, il était sérieusement menacé. Le jeune Dustin Wahl – beaucoup plus en forme physiquement – remontait sur le Québécois et ce n’était qu’une question de temps avant qu’il le rejoigne.

Après tout, Dustin Wahl revendiquait déjà la victoire lors de la de la course remise du samedi disputée en début de journée. Même s’il avait été  battu durant les préliminaires par Jacques, on voyait que ce dernier faiblissait plus on accumulait les tours.

DANF1612

La motoneige de Jacques en perdition après l’impact

Entre les virages trois et quatre, alors qu’on tentait de compléter le 12e tour d’une épreuve de 15, Dustin Wahl a percuté l’arrière de la motoneige du vétéran pilote pour le faire culbuter.

DANF1603

Jacques étendu au sol… et Dustin Wahl qui constate les « dégâts »

Jacques a été éjecté de sa motoneige en perdition. Après l’impact, il a parcouru plus de 50 mètres dans les air pour se retrouver à l’extérieur de la piste.

Une fois les secouristes sur place, on a rapidement constaté qu’il était conscient, mais sonné par cette violente sortie de piste.

Il s’est levé avec l’aide des premiers intervenants. Trop sonné, il s’est recouché forçant les ambulanciers à  l’immobiliser sur une civière avec l’intention de le transporter au centre hospitalier de Sherbrooke surtout qu’il avait mentionné une douleur dans le bas du dos.

Après avoir refusé, il a finalement accepté de s’y faire conduire surtout que l’on redoutait une hémorragie interne et son épouse Céline qui l’accompagnait a dû lui faire entendre raison, ayant certains connaissances au niveau médical.

Après un long délai, on a finalement pu compléter les quatre derniers tours, mais sans Villeneuve et Wahl, ce qui a permis à Nicholas VanStrydonk de l’emporter devant Travis MacDonald et Brian Bewcyk.

Les autres gagnants sur l’ovale ont été: Serge Ouellet (Pro Formula 500), Jade Ouellet (Jr 10-12 ans) et Sabrina Blanchette-Ferland (Jr 10-14).

La victoire à Turcotte, le titre à Morin

Avant cette finale de Champ 440, il yu a eu la finale du sno-cross Pro Open alors qu’on jouait le titre de champion pour la Triple Couronne entre les compétiteurs des séries SCMX Camoplast et Rock Maple alors que l’Américain Bobby LePage et le Québécois Mathieu Morin étaient en lutte.

2010-02-20_022

Brett Turcotte a été un pilote dominant au cours de ce week-end

Disqualifié samedi pour son inconduite en piste, Brett Turcotte de la Colombie-Britannique a eu sa revanche alors qu’il a facilement dominé cette finale pour l’emporter devant Mathieu Morin, Dave Allard, Dave Asselin et Dany Poirier pendant que LePage, victime d’un bris, n’a pu compléter.

« Je roulais en deuxième, mais je me concentrais surtout pour ne pas être rejoint par LePage. Pour moi, le plus important était de conserver ma position pour la Triple Couronne, » a tout simplement fait remarquer le pilote de Val d’Or.

Lors de l’autre finale, celle en Semi-Pro Super Stock, l’Américain Lincoln Lemieux a remporté la victoire devant Pierre-Vincent Filion et l’excellent Dex Savage. Jennifer Paré qui ne devait pas courir avait finalement décidé de s’inscrire et elle a pu prendre le départ de la finale où elle a terminé 11e.

Finale excitante en moto

Comme s’est devenu la coutume pour les courses de motos au circuit Yvon-Duhamel, les amateurs ont eu droit à une finale enivrante dans le cadre d’un superbe duel entre le vétéran Maxime Sylvestre (KTM) de St-Thomas de Joliette et le jeune Karl Daigle (Suzuki) de Roxton Pond.

Ce dernier avait fait mordre la poussière à Maxime samedi et ce dernier l’avait mal digéré comme il l’expliquait en début de journée.

« Ce n’est pas facile, il pèse 120 livres et cela l’avantage. Sans une erreur de sa part, c’est difficile de le dépasser. »

Et c’est exactement ce qu’a fait Karl alors qu’il a passé plus de la moitié de la finale en tête, mais une petite faute a permis à Maxime de le surprendre par l’intérieur avant de filer vers une victoire hautement appréciée de sa part.

2010-02-21_184

Des pilotes heureux sur le podium

En les voyant se battre les deux en piste cela nous a rappelé les confrontations des belles années de la moto sur glace entre Dominic Beaulac et Andrew Ranger. Il y a également eu le triomphe de Maxime face à Beaulac l’an dernier qui fut une page d’histoire.

Immédiatement après cette course, il y a eu la première de l’histoire en VTT sur ovale et le pilote officiel de Can-Am, Richard Pelchat de St-Romuald n’a pas déçu ses patrons de BRP en remportant la victoire. Après avoir pris une confortable avance, il a été rejoint par Jean-François Thériault de St-Côme avec sa Honda pour le dernier tour, mais il a pu tenir le coup. Jasmin Plante a pris la troisième place.

La première à Wahl

Tout le monde espérait voir le vétéran Jacques Villeneuve répété son exploit de vendredi lors de la finale du samedi reportée en tout début de journée en Champ 440. Il semblait bien parti pour l’emporter mais deux interruptions pour des sorties de piste spectaculaires entre les virages trois et quatre ont joué contre lui.

Lors du premier « rouge » il venait de dépasser Nicholas VanStrydonk pour s’accaparer de la position de commande, mais pour la reprise, il a été reclassé en deuxième place.

À la reprise il n’a jamais pu retourner à l’avant et même Dustin Wahl, très agressif l’a rejoint pour le dépasser.

Malgré une « deuxième chance » de se reprendre, jamais il n’a pu importuner Whal qui s’était glissé en première place face à la jeune vedette montante de cette discipline.

C’est donc en troisième place que le vétéran de St-Cuthbert a croisé la ligne d’arriver pour amorcer la troisième et dernière journée de cette 28e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt présenté par La Capitale.

Poussière de piste

  • Compte-tenu des difficultés pour l’organisation et la présentation de cet événement après la faillite suite à l’événement de l’an dernier, ce fut une excellente réussite au niveau de l’assistance.
  • Excellente initiative des organisateurs de faire le tour de piste avec le podium d’honneur, les trois premiers sur les trois marches, installé sur une remorque pour aller saluer les spectateurs massés tout au long de la piste ovale.
  • Gros coup de chapeau à Marcel Fontaine et ses officiels qui ont su diriger de main de maître le déroulement des courses tout au long des trois jours.
  • Plus de peur que de mal pour Travis MacDonald qui a été sonné lors d’une violente sortie de piste avec Joel Diamond durant la première finale en Champ 440. Il a toutefois pu revenir en piste plus tard dans la journée.
  • Le relationniste des épreuves du Grand Prix du Canada et du NAPA 200 au circuit Gilles-Villeneuve de l’île Notre-Dame, Normand Prieur est venu faire son tour pour saluer ses amis du Grand Prix de Valcourt.
  • Un gros merci à Linsay Roberge et Guylaine Pratte – la conjointe de l’ancien pilote Yvon Petit – pour leur amabialité et leur serviabilité dans la salle de presse.

source: plecours@flagworld.com / photos de Michel et Dany Flageole

Share