«

»

Juin 30

Silverstone: Nelson Piquet veut répéter…

Marquer des points comme en France

Dans une entrevue publiée par le service de presse de Renault Fernando Alonso revient sur le Grand Prix de France et exprime ses attentes en vue de la neuvième épreuve de la saison.

Nelson, vous avez marqué vos premiers points en France. Sans doute un moment un peu spécial pour vous ?

« Oui, c’était un sentiment fort de marquer ces premiers points, d’autant que j’ai attendu longtemps !

« Cela a sans aucun doute pris un peu plus de temps que ce que j’aurais aimé mais les premières courses n’ont pas été faciles pour l’équipe et moi.

« En France, tout s’est mis en place et tout s’est passé sans le moindre problème. J’ai bien progressé tout au long du week-end, j’étais prêt pour la course et me sentais à l’aise dans la voiture. »

Ce résultat vous a-t-il donné davantage confiance pour la seconde moitié de saison ?

« J’espère en effet continuer comme cela pour la suite du championnat, en commençant par le prochain rendez-vous ce week-end à Silverstone.

« Mais ce résultat ne m’a pas changé moi, je savais ce dont j’étais capable, il fallait juste que les choses se mettent en place.

« Je pense que ma seconde moitié de saison sera plus solide, j’ai maintenant plus d’expérience et j’ai beaucoup appris de ces huit premières courses.

« Chaque seconde que vous passez dans la voiture vous permet d’apprendre encore un peu plus et de prendre confiance, c’est un processus d’apprentissage naturel et qui prend du temps. »

Quels sont vos espoirs pour Silverstone ? C’est un de vos circuits préférés paraît-il…

« Oui, j’aime beaucoup ce tracé et nous avons tourné ici la semaine dernière. Nous avons donc les réglages de base de la voiture.

« Mon objectif sera de marquer des points, d’être dans le rythme de mon coéquipier mais comme nous avons pu le constater en France, le peloton est très serré et beaucoup de voitures sont au même niveau.

« Quelques centièmes seulement peuvent vous faire passer de la 8e à la 16e place sur la grille. Les qualifications seront donc une fois encore essentielles d’autant que les dépassements à Silverstone ne sont pas évidents. »

Silverstone est presque un deuxième Grand Prix à domicile pour l’équipe, vous vivez vous-même en Angleterre. Cela rend-il cette course un peu particulière à vos yeux ?

« Je pense que c’est un peu comme mon Grand Prix et c’est toujours sympathique de voir les membres de l’équipe normalement basés à l’usine passer nous voir et nous soutenir.

« Mais toutes les courses ont la même importance et j’aurai donc la même approche, j’essaierai de faire le maximum pour finir dans les points. »

source: autosports.be 

Share