«

»

Nov 26

Subaru Impreza 2018: Pour le plaisir de conduire, point à la ligne.

Subaru Impreza Sport-Tech 5 portes : Pour le simple plaisir de conduire

2017-11-20_0001La traction intégrale de série abordable, efficace , légèrement modernisée et superbe  en rouge lithium nacré.

 

La Subaru Impreza est une voiture modestement révisée en 2018 pour faire sa place dans le segment des voitures compactes, de plus en plus compétitif au Canada.

La version 2018 relève encore  une fois la barre du segment des voitures compactes à traction intégrale.

2017-11-20_0007

La voiture d’essai est la version  Subaru Impreza Sport-Tech 5 portes proposant  une silhouette plus moderne et franchement élégante  avec l’ensemble Eyesight exclusive à la marque, le haut de gamme du modèle Impreza propose des jantes en aliiage d’aluminium à 10 rayons deux tons de 18 pouces x 7,5 pouces

2017-11-20_0002

 Je remarque d’abord l’absence de chrome à la grille avant et l’usage  de la couleur noire  plus présente que le chrome sur cette version Sport-Tech et les feux  de type DEL

 

Première impression :

 

2017-11-20_0029

Enfin, Subaru a totalement révisé le système d’infodivertissement avec écran tactile en plus d’un deuxième sur le tableau de bord pour plus informations sur la consommation en temps réel.

2017-11-20_0028

Avec une connectivité beaucoup plus conviviale que par le passé cette fois, j’ai pris moins de 30 secondes pour jumeler mon cellulaire à ma grande satisfaction.

2017-11-20_0016

L’aménagement intérieur propose des sièges de cuir très confortables et ajustables.lectriquement pour le siège du conducteur offrant un excellent support latéral en conduite un peu plus sportive.

2017-11-20_0014

À noter également l’espace disponible  et le confort des sièges 40-60 pour les passagers arrière pour une voiture compacte tout en laissant un espace cargo au coffre arrière même les sièges relevés. Voir l’album photos pour voir les autres aménagements.

2017-11-20_0039

Avec l’ajustement du siège du conducteur à réglages électriques et des miroirs pour m’assurer une position confortable et je suis prêt à rentrer à la maison.

2017-11-20_0006

J’ai aussi apprécié la petite fenêtre en triangle positionnée devant le miroir extérieur  facilitant la la vue aux intersections de type boulevard.

Sans être une bombe comme la WRC STI ou même la Legacy, l’Impreza exploite très bien le moteur Boxer à 4 cylindres 2,0 litres à plat qui génère 152 chevaux et 145 livres-pied de couple via boîte CVT Lineartronic à variation continue de la voiture d’essais. Une transmission manuelle est aussi disponible.

2017-11-20_0037

Selon moi, ces 152 chevaux  du réputé moteur BOXER  4 cylindres opposés horizontalement  à double arbre à cames en tête (DACT) sont juste assez de puissance pour rendre la conduite agréable pour la majorité de la clientèle cible de ce segment.

2017-11-20_0018

L’habitacle de cette Impreza est très bien présenté avec plusieurs des commandes les plus utilisées sur le volant au design moderne offrant une excellente prise.

2017-11-20_0025

Enfin, le nouveau tableau de bord est simple. facile et agréable de consultation avec une variété d’information facile à visionner en utilisant la petite manette située sur le coté gauche de la colonne du volant, une très bonne idée et option à mon goût.

2017-11-20_0019

Déjà, avec cette première impression cette nouvelle Impreza inspire confiance avec le système intelligemment instsallé à l’intérieur du parebrise protégé des intempéries contrairement à plusieurs sytèmes radar installés à la grille et même plus bas dans certains cas..

Grâce à sa transmission intégrale et sa technologie PZEV incluses de série, et les nombreuses commodités de l’option Sport-Tech , l’Impreza demeure un véhicule énormément agréable à conduire dans la vie de tous les jours.

Essai routier: Confortable, et surtout très sobre

 En conduite à la *vitesse raisonnable tolérée* sur les routes du Québec j’ai refait la découverte du système Eyesight génération 2018 qui gère adéquatement le régulateur de vitesse adaptatif (ACC), le freinage précollision, l’alerte de déviation de trajectoire et l’alerte de louvoiement et reprise de la vitesse de croisière sans aucune intervention de la part du conducteur.

Avec le parcours de la semaine principalement composé de kilométrage en ville avec de très nombreux arrêts et départs en circulation j’ai eu droit à une autre très belle constatation pour le portefeuille en faisant le plein avant de rapporter la voiture à bon port.

Fiche technique :

 

Modèle à l’essai Subaru Impreza
Version à l’essai Subaru Impreza Sport-Tech 5 portes
Puissance 152 chevaux à 6000 tr/min
Couple 145 li/pi à 4000tr/min
Fourchette de prix De 19,995$ à 30,995$
Prix du modèle à l’essai 30,995$ (avec option technologie*)
Boite de vitesse CVT Lineartronic à variation continue
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 100,000 km
Consommation (ville/autoroute) 12,5 litres au 100km (moyenne de la semaine)
Options disponibles Option technologie incluse au modèle d’essai
Concurrents Honda Civic, Toyota Corolla, Chevrolet Cruze, Nissan Sentra, Hyundai Elantra

 

Mes notes  sur un maximum de 10:

 

Confort avant 8
Confort arrière 7.5
Rangement 7.5
Apparence générale 8   ( très belle grille noire )
Performance 7 ( peu puissante à bas régime)
Équipement 8 ( avec l’option Limited )
Consommation moyenne 8 ( 12.5 litres au 100km )
Prix du modèle d’essais 8
Comportement routier 8
Appréciation de l’essai routier 8
MOYENNE GÉNÉRALE 7.8

 

Conclusion :

2017-11-20_0004

La Subaru Impreza AWD  Sport-Tech 5 portes est une excellente voiture qui mériterait une plus grande reconnaissance et surtout un plus grand marché chez-nous.

Espérons pour Subaru que cette nouvelle livrée 2018 pourra faire mieux, elle le mérite.

À un peu plus de 30,000$ pour une 5 portes  compacte aussi luxueuse et bien équipée avec la version Sport-Tech, le haut de gamme de la marque, l’Impreza est selon moi, une des voitures offrant le meilleur rapport qualité/prix chez les tractions intégrales offertes sur le marché Canadiens encore cette année.

Subaru Outback 2018

(photo gracieuseté Suparu.ca)

À venir d’ici quelques semaines  l’essai routier de la toute nouvelle Outback 2018 en espérant une belle  tempête de neige pour aller m’amuser un peu

Michel Flageole, Flagworld.com

Share