«

»

Sep 25

Fiat 124 Spider Abarth : De retour en Amérique

C’était au milieu des années 60 que le fameux Roadster italien avait fait son apparition sur les routes canadiennes

2017-09-18_0002On ne peut pas dire que c’était la voiture la plus populaire du segment pour des raisons de fialilité et bien sûr des coûts élevés d’entretien et réparations.

Album photos Flagworld

Par contre, les puristes de la marque étaient souvent des amateurs de décapotables qui avaient les moyens de s’offirir un jouet estival  à remiser dans la grange de l’oncle Albert dès la récolte des pommes.

Fiat-124-Spide 1966

(Fiat 124 Spider 1966 (source de la photo inconnue)

2017-09-18_0024

Il aura fallu plus de 50 ans avant son retour chez-nous avec une collaboration très particulière avec Mazda. Au départ, la publicité  Fiat parle de l’emprunt de la plateforme de la Miata MX-5. Selon moi c’est plutôt une MAZDA avec un engin Italien installé par Mazda à son usine d’Hiroshima au Japon.

Selon certains connaisseurs , c’est plus une bonne qu’une mauvaise nouvelle puisque le petit Roadster japonais est bien établi en Amérique et reconnu comme une des belles réussites de l’industrie automobile de la dernière décennie avec la Miata devenue depuis quelques années la très populaire MX5.

Après l’essai de la FIAT 500 Abarth en 2014 que j’avais  trouvé très à mon goût sportivement parlant  c’est maintenant au tour de la deux places décapotables pour mon essai routier de cette magnifique semaine de septembre.

Première Impression:

Les premières minutes à bord de la 124 Spider  ont été un tantinet laborieuses en cherchant le confort puisque le petit siège du conducteur est un mélange de manuel et électrique pas très convivial. Quand on doit prendre  plus de 2 minutes simplement pour se placer confortablement, selon moi c’est un peu trop mais c’est le prix à payer une fois pour le commun des mortels qui ne déplacera pas le siège du conducteur chaque semaine.

Toujours est-il qu’une fois l’exercice complété, le siège est relativement confortable pour une petite voiture de ce format miniature…

La voiture d’essai étant équipée d’une transmission manuelle à 6 rapports, il était important pour moi de m’assurer que je pouvais pousser la pédale d’embrayage au fond…avant de quitter le stationnement et prendre la route.

Pour ce qui est du tableau de bord, je suis en pays de connaissance puisque tout est une copie conforme  de la Miata de mon essai routier de la mi-aout avec la MX5 RF  sauf pour le badge sur le volant et le contour rouge réfléchissant de l’odomètre le jour.

2017-09-18_0036

Bon OK, j’avoue candidement que je la trouve jolie dans cette version rouge, et noire satiné pour le capot et le coffre arrière agrémentés tous les deux du légendaire scorpion Abarth

2017-09-18_0026

L’arrière de la Fiat Spider 124 est remarquable avec les 4 sorties d’échappement, les feux modernes et le coffre noir avec le logo 124 Spider.

2017-09-18_0033

A noter également la beauté des roues d’alliage gris souris  lustrées  de 17 pouces arborants le logo du scorpion rouge équipées de pneus Bridgestone Potenza de 205/45 R17 qui procurent à la petite sportive une tenue exceptionnelle en courbes serrées  comme certaines entrées et sorties d’autoroutes.

2017-09-18_0006

Les premiers kilomètres ont été pour moi la découverte d’une transmission manuelle agréable  à utiliser malgré le fait que le passage des rapports n’est pas aussi doux qu’on serait en mesure d’espérer d’une voiture moderne de cette gamme de prix, surtout en rétrogradant. En fait , il s’agit en fait de la boite ;a 6 rapports de la Mazda3.

La douceur est de mise ici…oublions pour l’instant le passage saccadé  des rapports en mode sport avoisinant le *RED LINE* comme dans le bon vieux temps.

La direction est par contre  très agréable et la tenue de route ainsi que les accélérations à partir du deuxième rapport sont intéressantes. On ne parle pas ici d’un bolide de course, mais il en offre suffisamment de puissance pour avoir du plaisir à conduire cette voiture au quotidien en ville.

Comme dans la Mazda , j’ai trouvé assez bizarre l’emplacement choisi par le constructeur pour déposer sa tasse de café pratiquement inaccessible sauf sur l’autoroute en sixième rapport ou encore dans les jambes du passager. Faut dire que pour l’acheteur potentiel de ce petit Roadster, ce détail a peu d’importance.

2017-09-18_0021

Les premières minutes au volant sont un peu désarmantes, mais on se surprend à l’apprécier après quelques jours de conduite. La Fiat 124 Spider Abarth est bien née pour son retour en Amérique. Elle  est docile et relativement confortable.

Son moteur MultiAir quatre-cylindres de 1,4 litre tubocompressé  développe 164 chevaux, et 184 lb-pi de couple est adéquat sans être trop gourmant à la pompe. Ma semaine d’essai m’a permis un très raisonnable  7.4  litres au 100km de moyenne ville et sur autoroute sur une distance totale de 1180 km  avec les deux voyages au circuit Tremblant vendredi et dimanche pour la couverture photographique de la Classique d’Automne, entrceoupés par un aller-retour à Québec pour aller célébrer le 98ième anniversaire de belle-maman en famille samedi.

Nouvelle impression après trois jours de conduite modérée:

La 124 Spider est une voiture qui inspire la douceur et les cheveux au vent. J’ai eu droit à plusieurs commentaires élogieux de la part des filles et femmes de mon entourage qui la trouve jolie, attirante, sexée presque. Aucune ne l’a trouvé laide, c’est déjà ça !

Bien entendu Dame Nature était de mon côté toute la semaine de la mi-septembre avec  des températures invitantes à rouler  le toit retiré d’une seule main en 2 secondes.

2017-09-18_0004

Pour ma part, après m’être fait à l’idée que je conduisais  ENFIN un Roadster ayant marqué  les belles années de ma jeunesse très  agréable visuellement avec laquelle je n’ai aucune envie de la pousser à la limite tellement je considère  beaucoup le plaisir de conduire plus important que  les hautes performances qui sont devenues prohibées et tellement dangereuses (lire dispendieuses).

Selon moi, c’est même un peu ridicule de voir l’indicateur de  vitesse calibré à 270km/hr quand on sait qu’un excès de vitesse dépassant 50km de la vitesse affichée même sur les autoroutes entraine la potentielle saisie du véhicule avec une tonne de points de démérite et une banque  de dollars envolés au passage,

2017-09-18_0008

 

Si je trouve le premier rapport trop court, j’ai bien aimé le troisième. Par contre, oublions les départs au deuxième rapport après un arrêt complet…pas assez de puissance.à bas régime.

2017-09-18_0009

Au centre de la console se trouve un écran tactile, disponible sur cette version Abarth  haut de gamme  avec la navigation GPS dont l’utilisation est instinctive et simple tout comme la connectivité Bluetooth.

Randonnée sur autoroute:

Vendredi matin très töt  était ma première occasion de la semaine de rouler sur autoroute avec un peu plus d’une centaine de KM sur l’autoroute du nord pour me rendre à Mont-Tremblant. J’ai apprécié la tenue de route exceptionnelle dans les granges courges de la région de Ste-Agathe des Monts où la Fiat a envie de s’amuser.

L’aller-retour à Québec samedi a été une formidable opportunité pour mes deux petites filles de 13 et 10 ans de faire une première balade à ciel ouvert étant à tour de rôle les passagères à Pappy. L’ainée de Laval à Trois-Rivières, la cadette de là jusqu’à la fête à Québec

La première  accordé une note générale de 7 sur 10 , la plus jeune  un beau 8 sur 10 pour la beauté et l’exclusivité

 

Fiche technique

Modèle : Fiat 124 Spider Abarth  2017
Prix : 33,495 $ à 37, 995 $
Mécanique: moteur MultiAir turbo 4 cylindres de 1,4 litre
Puissance/couple: 164 ch./ 184 lb-pi
Transmission: manuelle à 6 rapports
Consommation: 7.4 L/100
Garantie de base : 3 ans/ 60 000 km
Garantie du groupe propulseur : : 5 ans / 100 000 km

Mes notes  sur un maximum de 10:

 

Confort avant 7
Confort arrière N/A
Rangement 5
Apparence générale 9
Performance 8.5
Équipement 8
Consommation moyenne 7.5
Prix du modèle d’essais 7
Comportement routier 8.5
Appréciation de l’essai routier 8.5
MOYENNE GÉNÉRALE 7.65

Concurrents :  Mazda MX  5, Nissan Z,

Conclusion :

La FIAT 124 Spider Abarth  a une personnalité bien à elle, un look différent qui sait plaire si on lui en donne la chance et qu’on pardonne ses petits irritants de conception.

Ce que j’ai apprécié personnellement est un usage remarquable de noir satiné. J’ai toujours apprécié cet aspect sur mes voitures sport de mes années de  rally depuis toujours.

J’ai bien aimé aussi le toit escamotable d’une seule main en 3 secondes.

2017-09-18_0000

Le mot de la fin :

La Spider 124  Abarth est un superbe jouet estival à remiser à l’automne venue dans la grange du jeune frère… faute d’avoir un oncle Albert dans la région.

source: Michel Flageole , Flagworld.com

Share