«

»

Sep 04

Buick Encore AWD Premium 2017

Le Buick Encore , le cousin germain du Chevrolet  Trax  figure en haut de l’échelle  du segment des VUS  miniatures de luxe urbains 

 

2017-08-28_0001Présent sur le marché depuis 2013, le VUS sous-compact Buick est élégant et confortable, peu encombrant et bien équipé dans la version haut de gamme  qui a subi  quelques légères retouches en 2017.

 

 

 

Agile et bien proportionné pour usage urbain, son petit moteur 4 cylindres 1, 4 litre turbo de 138 chevaux devient par contre facilement essouflé  et plus bruyant que la moyenne avec 4 adultes à bord sur l’autoroute comme nous avons pu le constater dimanche lors d’une randonnée dans la région de Venise-en-Québec sur les berges du lac Champlain à quelques kilomètres de la frontière des USA avec mon épouse, ma grande soeur et son mari pour un total frisant les 225km aller-retour.

2017-08-28_0000

Comptant pour près du tiers des ventes totales de la compagnie en Amérique du Nord, il est sans contredit le produit vedette. En fait, pour Buick, les VUS représentent 60 % de ses ventes au cours des dernières années.

Le Buick Encore a maintenant des lignes plus modernes et raffinées. Avec une nouvelle grille, des phares avant sculptés garnis de DEL sur les versions haut de gamme.

2017-08-28_0003

Des nouveaux feux arrière redessinés très semblables à ceux du Trax, un embout d’échappement chromé, des miroirs peints de la couleur de la carrosserie et des roues chromées de 18 pouces.

2017-08-28_0004

Agréable à l’oeil à l’extérieur avec sa grille typique à  Buick, ses belles touches de chrome mais surtout ses roues chromées que nous n’avions pas revus depuis quelques années , c’est son intérieur  majoritairement de  cuir qui est remarquable.

2017-08-28_0011

Par contre, son tout petit toit-ouvrant est une option exorbitante à 2,890$

2017-08-28_0014

Quand on regarde attentivement la version originale de 2013 et qu’on la compare avec le 2017, très peu d’acheteurs potentiels pourraient les différencier tellement peu de changements ont été apportés depuis son lancement si on fait exception d’une légère modification de la grille et des phares DEL.

2017-08-28_0040

Agile et bien proportionné pour usage urbain, son petit moteur 4 cylindres 1, 4 litre turbo de 138 chevaux devient par contre facilement essouflé  et plus bruyant que la moyenne avec 4 adultes à bord sur l’autoroute comme nous avons pu le constater dimanche lors d’une randonnée dans la région de Venise-en-Québec sur les berges du lac Champlain à quelques kilomètres de la frontière des USA avec mon épouse, ma grande soeur et son mari pour un total frisant les 225km aller-retour.

Les trois passagers lui ont accordé une note générale frisant le 7 sur le confort et l’apparence générale…Comme moi , le beau-frère apprécierait plus de chevaux sous le capot et je le seconde !

Comptant pour près du tiers des ventes totales de la compagnie en Amérique du Nord, il est sans contredit le produit vedette. En fait, pour Buick, les VUS représentent 60 % de ses ventes lors des dernières années.

Le Buick Encore a maintenant des lignes plus modernes et raffinées. Avec une nouvelle grille, des phares avant sculptés garnis de DEL sur les versions haut de gamme,  des feux arrière redessinés très semblables à ceux du Trax, un embout d’échappement chromé, des miroirs peints de la couleur de la carrosserie et des roues chromées de 18 pouces.

 

Première impression :

Le Buick Encore est offert en trois versions à partir de 23,195$ pour la version de base jusqu’à 34,395$ pour le modèle haut de gamme à traction intégrale.

2017-08-28_0031

Doté d’un moteur Ecotec 1,4 litre, 4 cylindres turbocompressé à 16 soupapes proposant 138 chevaux et 148 lb/pi de jumelé à une transmission automatique 6 rapports, le petit utilitaire sous-compact se comporte adéquatement en ville mais souffre rapidement d’essoufflement en conduite sur autoroutes comme déjà mentionné en introduction…On comprend vite sa vocation urbaine

Essai routier :

J’ai réalisé rapidement lors des entrées en circulation sur autoroutes qu’il faut se méfier du manque de puissance sur demande. De plus,  avec son empattement très court, le Buick Encore peut difficilement se montrer confortable sur nos rues et routes québécoises passablement amochées autour de Montréal.

On réalise aussi rapidement la mollesse de la suspension en conduite un peu plus sportive. Prudence de mise  avec des changements de trajectoire brusques en tentant d’éviter une obstacle inattendu.

Par contre, malgré son petit gabarit, ce VUS sous compact est relativement spacieux et offre plusieurs concepts d’aménagement intérieur selon les besoins. (voir album photos)

Du côté plus positif, le Buick Encore est un bon petit sous-compact citadin. Facile à stationner et pratique pour y ranger l’épicerie de la semaine..

Fiche technique : 

 

Marque et Modèle Buick Encore 2017
Version à l’essai Buick Encore awd Premium 2017
Puissance 138 chevaux
Couple 148 li/pi
Fourchette de prix De 23,195$ à 34,395$
Prix du modèle à l’essai 37,480 $ (avec les options)
Boite de vitesse Boîte automatique 6 rapports
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 160,000 km
Consommation (ville/autoroute) 9,9 litres au 100KM de moyenne
Options disponibles Version Premium
Concurrents Honda HR-V, Mazda CX3, Nisan Juke, Jeep Renegade, Subaru XV Crosstrek

 

Mes notes  sur un maximum de 10:

 

Confort avant 7.5
Confort arrière 6.5
Rangement 7
Apparence générale 7.5
Performance 6
Équipement 7
Consommation moyenne 7
Prix du modèle d’essais 7
Comportement routier 7
Appréciation de l’essai 7
MOYENNE GÉNÉRALE  6.95

 

Conclusion :

Comme mentionné en introduction, pour moi le Buick Encore est une version plus dispendieuse de son cousin le Chevolet Trax   qui a aussi  sa place dans le marché en croissance des VUS à traction intégrale sous compacts mais il doit faire avec les vedettes montantes du segment qui deviennent des compétiteurs sérieux dans ce marché  en pleine expension des petits  VUS  4×4 économiques et minuscules.

Pour ma part, j’hésiterais sérieusement à me porter acquéreur du Buick Encore à ce prix considérant l’offre produit de ses principaux compétiteurs à un prix inférieur.

General Motors devra se pencher rapidement sur une nouvelle version et surtout réviser la finition intérieure utilisant moins de matière plastique et une motorisation plus puissante à ce prix.

 

Michel Flageole, Flagworld.com

 

Share