«

»

Août 14

Mazda CX5 GS 2017 : Le VUS s’est refait une beauté

Après avoir fait l’essai du CX3 plus tôt cette année, c’est le CX5  dans sa version GS qui m’est proposé pour mon essai routier de la semaine

2017-08-08_0009D’abord merci à la direction de Mazda d’avoir accepté de m’accommoder en remplaçant la magnifique petite sportive MX5 RF originalement cédulée pour  la semaine pour ce CX5 plus adéquat pour notre couverture photographique du Grand-Prix de Trois-Rivières avec mon fils, nos équipements et bagages…

Album photos Flagworld

On pourra se reprendre dès la semaine prochaine pour le MX5 RF.

Effectivement j’ai été agréablement surpris dès le premier coup d’œil sur les lignes fluides et l’esthétique qui semble en mouvement selon la philosophie de design Kodo.

Étant donné que mon fils qui m’a accompagné pour l’aller-retour à Trois-Rivières est déjà propriétaire d’un CX5 de l’année 2014 il était en mesure de me parler de la comparaison avec cette plus récente livrée.

Originalement offert sur le marché nord-américain en 2012, le CX5 revient en 2017 avec un certain nombre de révisions esthétiques mineures particulièrement avec l’ajout de nouvelles couleurs incluant le rouge cristal liquide métallisé qui orne les documents publicitaires de l’année.

2017-08-08_0001

Pour moi et certains des amis de mon âge…ou presque… C’est le retour du fameux *Candy Apple Red* que nous revoyons des belles d’autrefois.

2017-08-08_0038

Mécaniquement, aucun changement! Mazda conserve une version de base (GX) à roues motrices avant et moteur 2,0 litres de 155 chevaux, laquelle est livrée avec une boîte manuelle à six rapports plus le  quatre cylindres SKYACTIV-G de 2,5 litres, lequel  gagne 3 chevaux de puissance, proposant néanmoins en temps de réponse plus rapide et un couple plus généreux à moyen régime avec ses 187 chevaux et 185 lb/pi de couple.

Les livrées GX et GS viennent avec la traction avant de série, alors que l’intégrale est optionnelle  tandis que la version GT au sommet de la gamme est toujours intégrale.

2017-08-08_0010

À noter également les jantes en alliage de 17 pouces montées de pneus 225/65 R17 sur trois des  quatre versions. Le GT est monté de roues de 19 pouces.

Première impression :

Le CX5 GS du modèle d’essai propose une traction intégrale qui fait très bien le travail au besoin incluant un mode sport disponible qui est très surprenant sur gravier sec ou mouillé.

2017-08-08_0034

L’intérieur à l’avant,  le tableau de bord et la console centrale efficace.

Mazda n’a pas lésiné sur la qualité des matériaux de belle qualité incorporés à un design digne d’un véhicule plus dispendieux.

2017-08-08_0029

Les sièges du conducteur et du passager avant sont confortables en similicuir avec des empiècements en Grand Lux Suede.

2017-08-08_0030

 Les passagers à l’arrière sont également  confortables. À noter les deux prises USB dans l’accoudoir de la banquette arrière pratique pour les ados modernes et leurs gadgets informatiques.

2017-08-08_0032

Le coffre  n’est ni mieux ni pire que ses concurrents  de ce segment pourtant très à la mode chez les jeunes couples.

2017-08-08_0021

Tout aussi impressionnant, la connectivité est intuitive avec le choix de l’écran tactile positionné comme chez Mercedes et Audi ou en se servant des boutons sur la console.

Pour le reste, l’habitacle est très agréable incluant le toit ouvrant

2017-08-08_0041

Essai routier :

Sauf pour les quelques km pour me rendre de la maison au bureau cette semaine, j’ai peu conduit en ville et c’est surtout lors d’un aller-retour à Trois-Rivières vendredi via l’autoroute Felix-Leclerc (40 rive-nord)  pour me rendre au Grand-Prix de Trois-Rivières édition 2017 avec fiston et  sa tonne d’équipement

Par beau temps, en conduite raisonnable sur régulateur de vitesse, j’ai eu tout le loisir d’apprécier les gadgets et systèmes de sécurité  ainsi que l’excellente sonorité de la chaine audio Bose haut de gamme à 7 hauts parleurs de la radio HD incluant  la réception satellite SiriusXM.

J’ai apprécié la douceur de roulement et l’excellente insonorisation de l’habitacle, une agréable surprise pour une voiture de ce prix.

C’est donc un peu plus de 500km que j’ai eu le plaisir de parcourir avec ce VUS avec un rendement très intéressant à la pompe avec une excellente moyenne de 9.1 l /100km

Fiche technique :

 

Modèle à l’essai Mazda CX5
Version à l’essai Mazda CX5 GS version BA6 2017
Puissance 187 chevaux
Couple 185  lb-pi
Fourchette de prix 24,900$ à 36,300$
Prix du modèle à l’essai 33,500$
Boite de vitesse Automatique  SKYACTIV-Drive 6 vitesses
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans /  km illimité
Consommation (ville/autoroute) 9.1 litres au 100km
Options Groupe Confort & i Activesense (1500$)

Rouge cristal vibrant métallisé 450$

Concurrents Chevrolet Equinox, Ford Escape, GMC Terrain, Honda CR-V

Hyundai Tucson, Jeep Cherokee, Kia Sportage, Mitsubishi Outlander

Nissan Rogue, Subaru Outback, Toyota RAV4, Volkswagen Tiguan

 Mes notes  sur un maximum de 10:

 

Confort avant 8.5
Confort arrière 7.5
Rangement 7
Apparence générale 8.5
Performance 8
Équipement 8.5
Consommation moyenne 7 ( 9.1 litres au 100km)
Prix du modèle d’essais 7.5
Comportement routier 8
Appréciation de l’essai routier 8
MOYENNE GÉNÉRALE 7.85

Conclusion :

2017-08-08_0014

À ce prix pour une version aussi bien équipée, la Mazda CX5 GS représente un achat raisonnable avec en prime une garantie de 5 ans  du groupe motopropulseur .

Visuellement très réussi autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, j’ai bien apprécié ce nouvel essai Mazda .

2017-08-08_0004

Une note de moyenne générale  frôlant le 8, c’est quelque chose de très bien  pour un VUS compacte très efficace et très agréable à conduire !

Michel Flageole –  Flagworld.com

 

Share